Ms. Marvel est la protagoniste de Marvel Avengers, et le jeu commence enfin à m’intéresser!

Pier-Luc Ouellet - 10 Oct. 2019 1h17

Je suis vraiment, vraiment fan de superhéros.

Non seulement je me précipite au cinéma pour voir tous les films qui sortent (sauf Suicide Squad, je me respecte plus que ça), mais je fréquente régulièrement ma boutique de comic books.

Ma chambre est un fouillis de BD, de figurines de superhéros et d’affiches.

Pourtant, malgré mon fanatisme pour les héros à collants, je dois avouer que Marvel Avengers me laissait de glace.

Je dis « laissait » parce que depuis, Square Enix a fait une annonce qui a tout changé: Kamala Khan, alias Ms. Marvel, sera un personnage jouable.

Non seulement sera-t-elle un personnage jouable, mais elle sera en fait la protagoniste principale!

Hot Heat Wave GIF by Harlem Globetrotters

Portrait de votre prochaine superhéroïne préférée.

Kamala Khan, the next big thing

Si vous ne connaissez pas encore Kamala, ne vous sentez pas trop mal. Elle n’a vu le jour qu’en 2013 dans l’univers Marvel.

Quand on parle d’un univers où certains héros datent des années 40, aussi bien dire qu’elle est un bébé naissant.

Source: Square-Enix

Khan est une adolescente du New Jersey qui développe des pouvoirs après avoir été exposée à un nuage chimique (posez pas trop de questions, on parle de comics books).

Elle possède un facteur regénératif (qui l’épuise considérablement, par contre) et elle peut grossir et rapetisser à sa guise.

Bon, d’accord, ses pouvoirs ne sortent pas tellement de l’ordinaire.

Mais sa personnalité, oui.

D’abord, Kamala Khan doit vivre avec plusieurs dualités: entre sa vie d’adolescente normale et sa vie de superhéroïne, bien sûr, mais également entre son statut de jeune fille du New Jersey et la culture musulmane de sa famille.

En effet, Kamala est issue d’une famille pakistanaise très pratiquante, ce qui entre parfois en conflit avec son désir de liberté adolescente.

Comme plusieurs jeunes immigrants de deuxième génération, elle doit vivre entre cette remise en question de sa culture, son désir d’appartenance à la société d’accueil, mais également sa fierté envers ses origines et son désir d’appartenance à sa famille.

Tout ça en se battant contre un savant fou qui lui envoie des robots-tueurs.

Pas simple.

Khan rappelle également Spider-man dans ses jeunes années.

C’est une nerd et une geek, une vraie de vraie. En fait, elle choisit de porter le nom de Ms. Marvel en l’honneur de Captain Marvel, sa superhéroïne pref’.

C’est toujours charmant de la voir agir comme une fan-girl au Comic-con chaque fois qu’elle croise un super-héros établi, ou de l’entendre parler avec passion de sa game de World of Warcraft.

On s’identifie facilement.

Source: Marvel.com

Pour toutes ces raisons, Kamala Khan est vite devenue une sensation chez Marvel, malgré sa conception récente.

Moi-même, depuis que j’ai commencé à acheter ses albums, je suis un peu devenu fan de Ms. Marvel, au moins autant qu’elle admire Captain Marvel.

Un choix de personnage prometteur

Bien sûr, vous pourriez lire ce texte et vous dire que je célèbre l’arrivée de Kamala Khan dans Marvel Avengers juste parce que je suis un fan fini.

Et bien sûr, c’est une partie de l’explication.

Mais je pense également que c’est une annonce rassurante pour des raisons plus objectives.

Jusqu’à maintenant, Marvel Avengers m’apparaissait comme un titre compétent, mais sans grande ambition. Je n’avais pas l’impression d’être devant un projet mené par des fans de comic books.

Source: Marvel.com

Quand on joue aux jeux de la série Arkham, c’est évident que les gens de chez Rocksteady sont passionnés par le Chevalier noir. Les références obscures sont nombreuses, on met en scène plusieurs villains moins connus, bref, c’est un jeu qui s’adresse aux fans (tout en restant accessible au grand public).

Par contre, Marvel Avengers m’apparaissait plutôt comme un titre qui voulait surfer sur la popularité des films, sans payer pour le visage des acteurs.

Or, l’inclusion de Kamala Khan me rassure en ce sens. Elle est connue des fans de comic books, mais n’ayant jamais eu droit à son film ou à sa série télé, elle reste une grande inconnue pour les amateurs du dimanche.

La décision de la choisir comme protagoniste n’apparaît donc pas comme une décision de nature purement commerciale, mais plutôt comme le choix de créateurs qui ont vu en elle un personnage intéressant.

Et ils ont bien raison.

Plus de détails sur l’histoire

La bande-annonce qui accompagnait l’annonce du personnage nous a également révélé plus de détails sur l’histoire.

On avait déjà vu une première bande-annonce qui mettait en vedette l’équipe traditionnelle des Avengers. À la fin, on voyait la ville de New York en feu, et les Avengers réaliser qu’ils ont été dupés et battus.

Captain America aurait même trouvé la mort.

Cette nouvelle bande-annonce nous en apprend plus.

Kamala Khan, en bonne petite geek d’ordinateurs, réussit à accéder à des fichiers secrets de la diabolique organisation AIM, fichiers qui prouveraient que les Avengers ont été victimes d’un coup monté.

On comprend également que les événements montrés dans la première bande-annonce, le « A-Day », seraient peut-être à l’origine de l’apparition des pouvoirs de Kamala.

Il semblerait également que l’accent sera beaucoup mis sur la relation entre un Bruce Banner découragé et incapable de s’occuper d’une adolescente et Kamala, une ado bien agaçante.

Je ne sais pas où tout ça va nous mener.

Mais pour la première fois, j’ai hâte de voir la suite.