L’entreprise de Tim Sweeney, Epic Games, vient de faire l’acquisition d’un studio de développement et pas de moindres, Psyonix, les papas de Rocket League.

Psyonix se trouve un propriétaire

Les développeurs de Rocket League sont désormais sous l’égide d’Epic Games, à l’origine de succès comme Fortnite ou Gears of War. On en parle suffisamment pour que vous les connaissiez. Ils ont même ouvert une succursale à Montréal l’an passé.

Après avoir commercialisé Supersonic Acrobatic Rocket-Powered Battle-Cars, Psyonix a rapidement pensé à une suite avec un nom plus court. Sinon on aurait pu croire qu’ils feraient concurrence à Capcom. Quoi qu’il en soit, Rocket League leur a permis d’être très confortable. En date de mars 2017, l’entreprise californienne rapportait des chiffres impressionnants. Plus de 10,5 millions de copies vendues sur toutes les plateformes (sauf Nintendo Switch, le jeu n’étant disponible que depuis novembre 2017). Plus 29 millions de joueurs inscrits. Enfin plus d’un million de copies physiques écoulées en partenariat avec 505 Games.

On ne sait pas à qui va plus profiter cette alliance mais avoir Fortnite ET Rocket League dans le même panier va peser lourd dans l’industrie. En plus de son magasin en ligne, Epic a les reins de plus en plus solides. Et Tim va pouvoir continuer à compter ses milliards.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.