Jeu du Lundi : One Key

C’est lundi et, on le sait tous, le lundi personne n’a envie de travailler. On recherche le moindre prétexte pour procrastiner. C’est donc avec grand plaisir que je vous annonce vouloir vous aider dans votre quête de tout-faire-sauf-du-travail. Tous les lundis, je vous donne le droit de décrocher quelques minutes en vous présentant un jeu de société. Qu’il soit récent ou sorti il y a 50 ans, le jeu sera tout le temps un coup de cœur personnel.

Je me souviens quand, en 2008, est sorti Dixit. Au départ, mes amis et moi étions un peu sceptiques : un jeu où on doit faire deviner des images? C’est pas un peu enfantin? Et là, première partie, le déclic! On venait d’embarquer dans quelque chose d’unique. Un voyage onirique qui dura beaucoup plus longtemps que notre soirée de jeux. Et ce n’est pas que nous, Dixit a quand même atteint le 3 000 000 d’exemplaires vendus, c’est pas rien. Son éditeur, Libellud, a depuis décliné le jeu pour en créer de nouveaux (oui Mysterium, c’est à toi qu’on pense). Et leur tout dernier m’a vraiment beaucoup plu : One Key.

Et donc, qu’est-ce que c’est que ce jeu?

Si vous avez déjà joué à Dixit ou autre de ce genre, vous ne serez pas perdu avec One Key. Comme son prédécesseur, il faut identifier la bonne image, appelée ici la clé. Par contre, ce ne sont pas en utilisant des mots, phrases, expressions ou autres, mais plutôt d’autres images. Pour ceux qui n’ont jamais joué à ce genre de jeu, ça sonne un peu compliqué dit comme ça, mais c’est en fait très très simple.

Au début de la partie, on étale 11 cartes sur la table. Un des joueurs, le meneur, a pour tâche de faire deviner l’une de celles-ci aux autres joueurs. Pour y arriver, celui-ci aura 4 manches durant lesquelles il pourra donner des indices. Ces indices ce sont d’autres cartes qui par leur forme, couleurs, thèmes, personnages, etc. sont proches de la carte à faire deviner ou alors très éloignées ou quelque part entre les deux.

Plus concrètement, à chaque manche, le meneur pige 3 cartes images et associe, face cachée, à chacune d’elles un jeton vert (semblable), jaune (plus ou moins), rouge (opposé). Ensuite, il montre les images et les autres joueurs en choisissent une en révélant son jeton. Ainsi, à chaque ronde, s’ajoute un nouvel indice.

Cependant, à chaque manche, les autres joueurs doivent éliminer des cartes et de façon progressivement (première manche : 1 carte, deuxième manche : 2 cartes, etc.). Au bout de quatre manche 10 cartes sont éliminées et la dernière restante est la bonne! À moins que la carte recherchée soit retirée par les autres joueurs… alors c’est la défaite automatique.

Pour aider au jeu, il existe une petite application pour mobiles qui fait office de minuteur (3 minutes par manche) et d’outil de vérification. Un petit bonus pas essentiel, mais qui peut s’avérer pratique accélérer le rythme.

One Key – 2-6 joueurs – 20 min. – 8+

À essayer si :

  • Vous aimez les jeux coopératifs asymétriques.
  • Vous avez le sentiment d’avoir fait le tour du célèbre Dixit et que vous voulez découvrir une variante.
  • Vous aimez les belles illustrations pleines de créativité.

À éviter si :

  • Vous n’êtes pas attentifs aux détails.
  • Les gros jeux de stratégies sont votre créneau.
  • Vous avez besoin d’un contexte défini ou univers fort pour embarquer dans un jeu.
En poursuivant votre navigation sur Jeux.ca, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre navigation. En savoir plus sur notre utilisation des cookies