Les 10 meilleurs jeux vidéo de sports d’hiver

Antoine Clerc-Renaud - 17 Fév. 2018 9h31

 

Les meilleurs casinos en ligne du moment

Play Ojo

Bonus

0 $CA+ 80 Tours gratuits

BetCoCo Casino

Bonus

1 000 $CA+ 100 Tours gratuits

Firevegas Casino

Bonus

2 000 $CA+ 150 Tours gratuits

Leovegas Casino

Bonus

1 000 $CA+ 100 Tours gratuits

LeonBet Casino

Bonus

5 500 $CA+ 100 Tours gratuits

Greatwin Casino

Bonus

750 $CA+ 200 Tours gratuits

Wildz

Bonus

1 000 $CA+ 200 Tours gratuits

IZZI Casino

Bonus

1 200 $CA+ 500 Tours gratuits

Fresh Casino

Bonus

1 500 $CA+ 500 Tours gratuits

Spinz Casino

Bonus

300 $CA+ 100 Tours gratuits

Avec notre liste, vous pourrez faire l’expérience des sports d’hiver, comme le surf des neiges ou le ski, sans pression olympique ou presque, dans le confort de votre sofa

Steep – 2016

On ne va pas se le cacher, avec Steep, Ubisoft a frappé fort. Après quelques essais infructueux comme Shaun White Snowboarding, le développeur français a finalement réussi son coup. Paru en 2016, Steep propose, entre autres, de dévaler les pentes du Mont Blanc, mais aussi des montagnes américaines ou japonaises en ski ou en surf des neiges. Tout ceci en monde ouvert ajouterons-nous. Les sensations, très proches des skate d’Electronic Arts, sont très bien retranscrites. En plus vous avez la possibilité de participer aux Jeux Olympiques de Pyeongchang avec un contenu téléchargeable dédié. C’est beau, c’est fun, facile à prendre en main, que demander de plus? Une version Switch pourquoi pas! Ou un jeu de skate une fois que la neige a fondu.

Snow Racer 98 – 1998

Si beaucoup de monde se rappelle de ce titre d’Ocean, c’est surtout pour sa démo offerte dans des magazines de l’époque. Proposant trois activités, Snow Racer 98 permettait de faire du ski ou du surf des neiges. La prise en main était plutôt intuitive et on était motivé par la voix du commentateur et ses “Come on!” qui fusaient si jamais on n’allait pas assez vite. Le coup de vieux se ressent mais on se souvient des replays impressionnants en découvrant le nom des figures.

Supreme Snowboarding – 1999

Ahh… Les années 90… période faste du jeu vidéo en France lorsque Infogrames était un gage de qualité pour les joueurs. Le mot qualité est peut-être un peu fort mais on pouvait décemment parler de sérieux. Même si c’est tout le contraire avec Supreme Snowboarding (connu sous le nom de Boarder Zone en Amérique du Nord) qui est un excellent jeu de surf des neiges. Proposant plusieurs personnages et activités, il proposait des contrôles presque réalistes préfigurant les Steep et skate de ce monde. La bande son était également excellente et toujours aussi enjouée lorsqu’on l’écoute aujourd’hui.

Winter Games – 1985

Qui ne se souvient pas de Winter Games d’Epyx? L’entreprise américaine avait fait des jeux de sport extrême sa spécialité. Après les jeux d’été, place à l’hiver et à ses activités multiples. S’ouvrant sur une belle animation de l’arrivée de la flamme olympique à son terme, Winter Games vous propose de participer à sept ou huit activités selon la plateforme. Bien que les graphismes soient rudimentaires, les plus anciens se souviennent avec nostalgie des chutes mais aussi des réussites et des médailles.

SSX Tricky – 2001

Très représenté en jeu vidéo, le surf des neiges a eu droit à plusieurs adaptations plus ou moins décentes. Heureusement la série SSX d’Electronic Arts, créée pour le lancement de la PlayStation 2, fait partie du haut du panier. Suite du premier épisode, SSX Tricky introduit le fameux mode du même nom qui permet de réaliser des figures de folie et complètement surréalistes. Et que dire de la dernière piste qui nous envoie en pleine nature sur fond de Finished Symphony d’Hybrid? Un excellent jeu qui a tout de même pris un coup de vieux.

Amped: Freestyle Snowboarding – 2001

Si la PlayStation 2 avait eu son SSX, bien que la série finirait par devenir multi-plateforme dès sa suite SSX Tricky, il fallait que la Xbox de Microsoft nouvellement lancée puisse lui tenir tête. C’était le pari de l’entreprise de Bill Gates avec Amped. Comme l’indique le sous-titre, l’accent est mis sur les figures et le style. Déstabilisant avec sa prise en main particulière, Amped demeure une très bonne simulation de surf des neiges une fois la maniabilité maitrisée. Il est impressionnant de voir à quel point le jeu a peu vieilli graphiquement malgré les 16 années qui le séparent de sa sortie initiale.

Alpine Racer – 1995

Enfin un peu de ski dans ce monde de surf. Et pas de n’importe quelle façon s’il vous plait. Alpine Racer est une série de jeux d’arcade proposant des skis montés sur vérin en guise de joystick. Vous deviez vous servir de vos cuisses pour guider le skieur dans sa folle descente. Extrêmement réaliste tant dans ses contrôles que dans ses graphismes, Alpine Racer était ce qu’il se faisait de mieux en jeu de ski d’arcade teinté de simulation.

Cool Boarders 2

Cooooool Boarders! Qui ne se souvient pas de ce cri du cœur aussi célèbre que le Daytona de SEGA? Mais c’est ici le second épisode qui nous intéresse tant il corrige les défauts de son prédécesseur. Les graphismes sont plus soignés, les tracés plus nombreux tout comme les personnages. Les figures sont néanmoins toujours aussi complexes à réaliser. Mais il se dégage une certaine fierté lorsque l’on réussit à plaquer le trick de son choix. Sans oublier la bande son qui nous ramène tout droit dans les 90s.

Winter Challenge – 1991

Évolution des Winter Games d’Epyx, Winter Challenge propose également de disputer plusieurs épreuves olympiques le tout dans une 3D sommaire mais impressionnante pour 1991. Que ce soit de la luge, du bobsleigh, du slalom ou du saut à ski, les activités sont nombreuses. Par ailleurs les contrôles restaient simples et faciles à mémoriser.

Vancouver 2010: The Official Video Game of The Olympic Winter Games – 2010

Si les jeux vidéo officiel des Jeux Olympiques ont rarement été de franches réussites, Vancouver 2010 change la donne. Le résultat est saisissant. Les sensations de vitesse sont bien là. Les différentes épreuves aussi. Graphiquement c’est très réussi et on s’interroge encore sur les échecs précédents, Nagano 98 en tête. Si vous devez n’en essayer qu’un, n’hésitez plus!