The Legend of Zelda: Ocarina of Time a été décompilé à 100 %

Jeux.ca - 28 Nov. 2021 15h40

The Legend of Zelda: Ocarina of Time, paru à l’origine le 21 novembre 1998 sur Nintendo 64, figure parmi les meilleurs jeux de tous les temps. Après environ deux ans de travail, une petite équipe a réussi l’impossible : décompiler le code source du jeu.

Les meilleurs casinos en ligne du moment

Play Ojo

Bonus

0 $CA+ 80 Tours gratuits

BetCoCo Casino

Bonus

1 000 $CA+ 100 Tours gratuits

Firevegas Casino

Bonus

2 000 $CA+ 150 Tours gratuits

Leovegas Casino

Bonus

1 000 $CA+ 100 Tours gratuits

LeonBet Casino

Bonus

5 500 $CA+ 100 Tours gratuits

Greatwin Casino

Bonus

750 $CA+ 200 Tours gratuits

Wildz

Bonus

1 000 $CA+ 200 Tours gratuits

IZZI Casino

Bonus

1 200 $CA+ 500 Tours gratuits

Fresh Casino

Bonus

1 500 $CA+ 500 Tours gratuits

Spinz Casino

Bonus

300 $CA+ 100 Tours gratuits

Laz Vegas Casino

Bonus

1 500 $CA+ 100 Tours gratuits

Royal Panda Casino

Bonus

1 000 $CA

Royalistplay Casino

Bonus

1 500 $CA

ZAZA Casino

Bonus

1 500 $CA+ 1000 Tours gratuits

legendplay casino

Bonus

1 500 $CA+ 50 Tours gratuits

Oshi Casino

Bonus

6 000 $CA

Doggo Casino

Bonus

500 $CA

Boom Casino

Bonus

100 $CA

Palm Slots Casino

Bonus

1 500 $CA

Powbet Casino

Bonus

100 €

Mr Mega Casino

Bonus

200 $CA

North Casino

Bonus

5 000 $CA

zoome.casino

Bonus

2 500 $CA+ 250 Tours gratuits

L’entièreté du code a été recréé dans le langage de programmation C par la Zelda Reverse Engineering Team (ZERT). Ce langage peut être lu par des ordinateurs modernes et pourrait ouvrir la porte à des mods pour le jeu voire un portage PC, comme ce fut le cas avec la conversion de Super Mario 64 en 2019.

Fait intéressant, cette démarche est entièrement légale, car elle utilise uniquement du contenu obtenu de façon légitime. Pour ZERT, cela représentait un défi supplémentaire pour recréer le jeu à partir de zéro dans un langage de programmation moderne. Il faut savoir que le projet ne fait pas appel aux graphiques ni aux sons utilisés dans The Legend of Zelda: Ocarina of Time tel que distribué par Nintendo.

« Ce fut toute une aventure. Nous avons réussi à créer un code C qui, une fois compilé, reproduit le jeu original. Nous appelons cela la décompilation ‘par correspondance’ », a déclaré ZRET au site VideoGamesChronicle.

« La nuit dernière, Fig, qui est un membre notable de la communauté ainsi que responsable de projet, a fait correspondre la dernière fonction restante. Cela signifie que tout le code compilé du jeu a été transformé en code C lisible par l’homme. Nous avons pensé pendant un certain temps que nous ne serions peut-être jamais en mesure de faire correspondre toutes les fonctions, c’est donc un succès des plus excitants. Des dizaines de personnes ont participé à ce projet et, ensemble, nous avons pu réaliser quelque chose d’extraordinaire ».

Encore du travail malgré tout

Pour ZERT, le travail n’est pas terminé. D’autres chantiers progressent, notamment au niveau de la documentation. Les moddeurs désirent réorganiser et renommer le code ainsi que ses définitions. L’équipe vise aussi à améliorer la gestion des actifs dans le jeu pour qu’ils soient plus faciles à voir et/ou modifier sur des ordinateurs modernes.

Pour le moment, seule la version Master Quest (GameCube) de The Legend of Zelda: Ocarina of Time a été décompilée. La raison est simple : cette dernière comprend des fonction de débogage utiles en développement. L’équipe aimerait s’attaquer à d’autres versions dans le futur. Sachant qu’il en existe une douzaine, ZERT a du pain sur la planche!