Qui est Angrboda, le nouveau personnage introduit dans God of War Ragnarök?

Source: Sony

On vous dévoile les origines d’Angrboda, la jeune fille introduite dans God of War Ragnarök

Le PlayStation Showcase de la semaine passée a été riche en annonces. Trois jeux Marvel présentés (même si on en connaissait déjà un) dont deux par Insomniac. Mais celui que tout le monde attendait était bien sûr God of War Ragnarök. Et on a été récompensé pour notre patience. Les nouveaux visuels sont à tomber, et surtout de nouveaux personnages font leur entrée. Non seulement Thor qui respecte les codes de la mythologie nordique tout comme Tyr. Mais celui ou plutôt celle qui nous intéresse aujourd’hui est Angrboda, la jeune fille Noire qui apparait à la fin de la bande-annonce et qui nous promet des réponses. Qui est-elle?

D’après ce dictionnaire étymologique, Angrboda signifie « celle qui annonce les mauvais augures ». Angr signifiant malheur, malchance et Botha qui veut dire annoncer. D’après les contes et légendes scandinaves, Angrboda est une géante ou jötunn tout comme Loki. Les deux ne sont d’ailleurs pas des inconnus l’un pour l’autre, bien au contraire. Ils sont mêmes amants! Non seulement elle est la mère du loup Fenrir mais aussi de Hel, celle qui règne sur le royaume des Morts ainsi que de Jörmungand, le serpent de Midgard. Belle famille! Ceci lui vaudra d’ailleurs le surnom de « mère des monstres » comme le souligne Julia Q. de Kotaku.

Bien entendu, les développeurs de Santa Monica Studio ont pris des libertés en nous proposant une jeune fille Noire. C’est tout à leur honneur quand on sait et on voit à quelle point cette communauté, ma communauté, est invisibilisée tant dans les jeux que dans l’industrie.

Cela ne veut pas dire pour autant que c’est réussi à chaque fois, Barrett Wallace de Final Fantasy VII en tête, surtout dans le Remake. Je dois avouer que l’apparition d’Angrboda à la fin de la bande-annonce de God of War Ragnarök m’a fait plaisir. Rappelons d’ailleurs que la série est plutôt inclusive. C’est un ancien lutteur Noir, Shad Gaspard (malheureusement décédé en 2020) qui a fait la capture de mouvement pour Kratos et c’est un doubleur Noir, Christopher Judge, qui lui prête sa voix. D’ailleurs, il ne faut pas chercher longtemps pour savoir ce qui se cache sous les cendres…