Chaque année, Ubisoft organise le concours universitaire Game Lab Competition, à l’occasion duquel plusieurs équipes d’étudiants ont pour défi de développer un jeu en l’espace de dix semaines à partir d’un thème précis. Nous nous sommes rendus à la cérémonie de remise des prix de l’édition 2019 de ce concours pour rencontrer les membres de l’équipe gagnante et essayer leur jeu : Seaside Circus.

Sur la ligne d’arrivée : 21 équipes diverses et persévérantes

L’intérieur du vieux théâtre Rialto situé au quartier Outremont à Montréal s’est retrouvé orné de logos Ubisoft à l’occasion de la cérémonie de remise des prix du concours universitaire organisé par le studio chaque année. Pour cette édition 2019, 12 établissements d’études supérieures québécois se sont impliqués. 168 étudiants répartis en 21 équipes et encadrés par 42 mentors d’Ubisoft se sont affrontés pour développer le meilleur prototype de jeu possible dans un délai de dix semaines autour du thème «Spectacle ». Choisi par un jury présidé par M. Yannis Mallat, PDG des studios canadiens d’Ubisoft, ce thème invitait les compétiteurs à réfléchir à des moyens d’impliquer une audience externe dans le gameplay du jeu et à créer une expérience engageante, aussi bien pour les joueurs que pour les spectateurs. Les prototypes proposés, devaient, entre autres, permettre aux spectateurs d’interagir avec une ou plusieurs mécaniques du jeu.

Pour cette nouvelle édition du concours, de nombreux records ont été battus. Environ 25% des compétiteurs étaient des femmes, soit environ 40 développeuses sur le total de 168 participants. La persévérance des équipes s’est également améliorée par rapport aux années précédentes. Chacun des 21 groupes d’étudiants présents au début du concours s’est battu jusqu’à la fin, sans aucun décrochage au cours des dix semaines de développement. Pour couronner le tout, le niveau de qualité des prototypes a particulièrement impressionné les membres du jury cette année :

« Nous avions présenté un défi de taille aux équipes cette année en leur imposant un thème lié à l’avenir de l’industrie du jeu vidéo. Elles ont répondu au défi haut la main, nous avons été impressionnés du travail qu’elles ont accompli en 10 semaines » a déclaré M. Mallat, lors de son discours d’ouverture.

Les équipes lauréates se sont partagées 9 prix différents dont la valeur totale montait à 22 000$. En plus de ce prix monétaire, bon nombre de participants se sont vu offrir des stages ou des emplois au sein des studios d’Ubisoft.

Witchin’ Kitchen, prototype développé par une équipe d’étudiants de Concordia, est devenu un coup de cœur pour le jury de par sa simplicité et sa bonne intégration du thème
Source : Concordia.ca

Les lauréats du concours universitaire, par catégorie :

Meilleur prototype – 8 000 $ :

Seaside Circus

Présenté par Polytechnique Montréal en collaboration avec École NAD-UQAC

Meilleur design de jeu – 2 000 $

Seaside Circus

Présenté par Polytechnique Montréal en collaboration avec École NAD-UQAC

Meilleures direction et réalisation artistiques – 2 000 $

Cut Loose

Présenté par Université du Québec en Abitibi-Témisacamingue – Campus Montréal en collaboration avec l’Universités du Québec à Montréal

Meilleurs défi et innovation techniques – 2 000 $

Channel Surfers

Présenté par Université du Québec à Chicoutimi en collaboration avec École NAD-UQAC

Meilleure qualité des « 3C » (caméra, personnages, commandes) – 2 000$

Odeum

Présenté par Université de Sherbrooke en collaboration avec École NAD-UQAC

Meilleure expérience utilisateur – 2 000 $

Valhalla On Ice

Présenté par Université du Québec en Abitibi-Témisacamingue – Campus Montréal

Meilleures créativité et intégration du thème – 2 000$

Descent of Champions

Présenté par Champlain College of Vermont – Campus Montréal

Prix spécial du jury – 2 000$

Witchin’ Kitchen

Présenté par Université Concordia

Prix du public

Cut Loose

Présenté par Université du Québec en Abitibi-Témisacamingue – Campus Montréal en collaboration avec l’Université du Québec à Montréal

cut loose
Cut loose, le prototype d’un groupe d’étudiants de l’UQAT et UQAM développé en seulement dix semaines, a remporté le prix bien mérité de meilleure direction et réalisation artistique

Seaside Circus : le grand gagnant du concours par Polytechnique Montréal

Après dix longues semaines de compétition, c’est une équipe de huit étudiants de Polytechnique Montréal en collaboration avec l’école NAD-UQAC qui s’est démarquée des autres et à remporté le grand prix avec son prototype : Seaside Circus. Ce petit jeu simple et original au game design particulièrement bien pensé a su séduire le jury et a permis à ce groupe d’étudiants de remporter le grand prix de 8000$.

« On a travaillé vraiment fort, ça a été 10 semaines vraiment chargées, mais on a adoré faire ça et c’était vraiment une belle opportunité » nous a déclaré Maria Abou-Rizk, animatrice 3D de l’équipe gagnante, lors d’une entrevue. « Avec l’argent, j’espère pouvoir aller présenter le prototype à l’E3 ! »

La récompense va bien au delà du prix monétaire. Ce concours universitaire constitue un véritable tremplin pour décrocher un emploi dans les studios d’Ubisoft. 20 participants à la compétition ont d’ores et déjà obtenu une position au sein du studio, que ce soit en tant qu’employé ou stagiaire. Depuis sa création en 2010, le concours Game Lab Competition a permis à près de 150 étudiants de trouver un emploi chez Ubisoft. Comme nous l’a confié Maria avec enthousiasme :

« Deux de nos programmeurs ont déjà eu leurs entrevues et ont décroché un emploi chez Ubisoft. Ils sont déjà dans des équipes de développement ! Nous, les artistes, on espère être embauchés en Décembre après nos études. C’est surtout ça notre victoire, plus que les 8000$ ! »

Un niveau de qualité en constante augmentation

Les prototypes présentés lors du concours nous ont beaucoup impressionné de par leur originalité ainsi que leur qualité technique et artistique. Depuis sa création, le niveau des jeux présentés par les équipes n’a cessé d’augmenter, et la compétition se fait de plus en plus rude.

« On a eu cette année des participants des éditions précédentes du concours qui me faisaient tantôt remarquer à quel point, juste comparé à l’année dernière, la barre continue tout le temps de monter. Ça c’est une bonne nouvelle, et ça va continuer d’être le cas », nous avait déclaré M. Yannis Mallat lors d’une entrevue.

La prochaine édition promet donc de faire monter le niveau d’un cran encore. Si vous êtes étudiant et que vous souhaitez travailler dans l’industrie du jeu vidéo dans le futur, préparez-vous donc dès maintenant pour le concours de l’année prochaine !


Seaside Circus, prototype développé en 10 semaines par une équipe d’étudiants de Polytechnique Montréal, a su séduire le jury d’Ubisoft. 
Source de la vidéo : Shiv


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.