Monstres, mystères et magie! Depuis quelques mois, plusieurs personnes dans le monde sont en émois devant un projet Kickstarter québécois. Mages of Mystralia est un jeu de Borealys Games, studio montréalais, qui de son objectif initial de 25 000$ a réussi à amasser 234 238$.

Le monde de Mystralia

Le joueur incarne Zia, une jeune femme exilée de son village à cause de son don magique, un don qui est interdit par décret impérial. Seule et rejetée, Zia rencontre un mage qui accepte de devenir son mentor et l’instruit à l’utilisation de ses pouvoirs.

Au niveau de la navigation, Mages of Mystralia ressemble beaucoup à la série Legend of Zelda, mais un Legend of Zelda concentré davantage sur les puzzles et la résolution de problèmes que le combat. Cela n’enlève rien aux combats de Mages of Mystralia qui présentent à chaque fois un nouveau défi! Mais le fait d’être équipé d’une baguette et de magie plutôt que d’une épée force le joueur à réfléchir sur le genre d’attaque qu’il va choisir s’il ne veut pas succomber aux monstres. Toutefois, cela veut également dire que la surface de jeu est réduite pour laisser la place a de plus petites zones linéaires, mais qui sont chargées d’objets cachés et de problèmes à résoudre pour progresser. En fait, la capacité du joueur à progresser dépend entièrement de son habileté à résoudre des énigmes, puisque ceux-ci barrent le chemin à tout moment. Une fois celle-ci résolue, le joueur peut aller et venir à sa guise, créant ainsi un monde plus ouvert.

Des plus hauts sommets aux plus basses profondeurs, le jeu fait voyager le joueur au travers d’un monde magique rempli de mystères cachés.

Les visuels de Mages of Mystralia sont uniques et surtout bien colorés. Des plus hauts sommets aux plus basses profondeurs, le jeu fait voyager le joueur au travers d’un monde magique rempli de mystères cachés. Les couleurs donnent un aspect vivant aux environnements et on n’a pas l’impression de voyager dans des endroits statiques.

Une expérience magique unique

Unique en tant que jeu, mais aussi unique pour chaque joueur! La grande mécanique de Mages of Mystralia repose dans son système de création de sorts. Le joueur possède quatre types de sorts différents qu’il peut modifier à sa guise. Tout d’abord, les sorts Immedi sont des sorts qui affectent l’environnement immédiat autour du joueur. La majorité des sorts Immedi servent d’attaque principale au joueur. Les sorts Actus sont les sorts lancés à distance comme des boules de feu. Leur fonction primaire est de servir dans les endroits que le joueur ne peut pas atteindre. Les sorts Creo font apparaître des objets que le joueur peut utiliser pour naviguer dans le monde ou résoudre des puzzles. Finalement, les sorts Ego sont ceux qui affectent directement le personnage.

Au cours de son aventure, Zia accumule des runes aux pouvoirs étranges qui lui permettent de modifier le comportement de ses sorts.

Les catégories n’en disent pas long, mais c’est là que toute la magie (si je peux me permettre) de Mages of Mystralia réside. Au cours de son aventure, Zia accumule des runes aux pouvoirs étranges qui lui permettent de modifier le comportement de ses sorts. Par exemple, un sort Ego de base crée un bouclier. Une rune d’attraction changera le sort pour un bouclier magnétique qui attire les éléments de décor qui peuvent être bougés. D’autre part, une rune de mouvement change le sort du tout au tout pour devenir un mouvement de glissade. En agençant les runes, il est possible de créer une multitude de sorts et, une fois l’amélioration débloquée, le joueur peut alterner entre ses différents sorts pour s’adapter à toutes les situations.

Le bémol

Le jeu démarre un peu lentement. D’un côté, cela permet de bien comprendre les mécaniques du jeu avant d’être lancé dans le vif de l’aventure. Toutefois, des joueurs plus expérimentés dans les genres d’aventure et de puzzle peuvent trouver le démarrage un peu long avant d’avoir une vraie base de sorts et de profiter pleinement de la mécanique principale du jeu.

Conclusion

Mages of Mystralia met véritablement le marché indie québécois sur la carte et révolutionne tous les systèmes de magie en jeux vidéo. Borealys Games a clairement démontré au monde que le Québec peut fournir du travail de qualité et nous suivrons de très près le développement de ce studio. Son succès dans l’univers du sociofinancement fait également réfléchir. Peut-être est-ce la voie pour plus de studios locaux?

Soyez également à l’affût pour le tirage du mois de Mages of Mystralia! (Le tirage prend fin le 30 juin 2017)

Verdict

Les plus

  • Système magique révolutionaire
  • Visuels vibrants de vie
  • Effervecense de puzzles

Les moins

  • Un peu linéaire
  • La jouabilité prend du temps a développer

Note finale 9 / 10