Publicité
Publicité

2021 pour les éditeurs québécois (2/5)

Pour moi, le début de l’année, c’est le moment où je sors mon téléphone pour prendre des nouvelles des maisons d’éditions québécoises. Comme les années précédentes, je vous propose un petit tour d’horizon des projets en cours et à venir pour les éditeurs de jeux de société de chez nous.

Cette année, ils ont été 23 à répondre à mon appel! Comme ça fait beaucoup pour un article, j’ai divisé le tout en plusieurs parties en les classant simplement par ordre alphabétique. Aujourd’hui : Flyos Games, FoxMind, Gladius, Goblivion Games et Jackbro.

partie 1, partie 3, partie 4, partie 5

Il me faut quand même vous mentionner que toutes les dates indiquées dans cette série sont des estimations données par les éditeurs et que celles-ci peuvent changer pour des raisons que vous pouvez sûrement imaginer. N’hésitez pas à consulter leurs sites web et réseaux sociaux pour vous tenir à jour.

Flyos Games

L’année dernière, au moment de publier mon article sur Flyos Games, leur campagne sur Kickstarter pour le jeu Vampire – The Masquerade: Chapters en était sur ses derniers jours. Sans surprise pour une telle licence, le jeu a eu un énorme succès : près de 1,4 millions de dollars ont été versés pour le développement du jeu. 

À ce jour, la grande majorité du jeu est finalisée (illustrations et graphismes, choix du matériel, mécaniques de jeux, etc) grâce à des centaines de tests qui ont été réalisés à distance via TableTop Simulator. D’ailleurs, les règles du jeu, en finalisation, sont disponibles en anglais, français, allemand et espagnol pour ceux qui seraient curieux de découvrir. 

Pendant le mois de février (10 au 28), il sera possible, pour ceux et celles qui ont manqué la campagne de faire des précommandes de jeu (d’ailleurs, j’aurai probablement le plaisir de faire un Ouvre ta boite en direct avec une copie de production). Une fois le tout compilé, le jeu devrait partir en production en mars et livré au mois d’août. Par contre, il ne sera pas disponible en boutique par la suite.

Pour ce qui est des autres projets, c’est plutôt au ralenti pour le moment étant donné toute la place que prend leur gros projet. Toutefois, une réédition de leurs deux premiers jeux, Kiwetin et Until Daylight (avec un mode solo en préparation), est dans les cartons. 

De plus, on en parlait déjà l’an passé, Yamster, un jeu dans l’esprit du classique Yahtzee sera lancé d’ici l’été en sociofinancement. Le petit jeu de dés (8+, 2-4 joueurs, 30 minutes) est en développement depuis plus de 15 ans ; à leurs dires, le jeu a été testé par plus de 3000 fois. En somme, un petit cadeau que s’offre les fondateurs et qui viendra avec deux modes de jeu différents.

Pour pouvoir mener le projet mastodonte de Vampire – The Masquerade: Chapters à terme, l’équipe s’est agrandie en 2020. Le duo est maintenant accompagné de 3 employés dont deux auteur/trices et d’une conceptrice infographique. D’ailleurs, pour les intéressés, ils devraient annoncer l’ouverture de trois postes au courant des prochaines semaines : concepteur/trices de jeux, sculpteur/trices de miniatures et agent/e administratif/ves, soyez averti/es!

Finalement, l’équipe souhaite que la situation mondiale se rétablira rapidement car ils espèrent pouvoir participer à nouveau à 4 grands évènements phares du monde du jeu : GenCon, Cannes, Pax Unplugged et Essen.

FoxMind

logo foxmind

L’année 2020 en a été une de grosses surprises pour FoxMind. Tellement que l’éditeur a dû revoir complètement sa planification 2020-2021. Et si on peut penser que la pandémie est en cause, ce n’est pas tout à fait le cas. Il s’avère que l’un de leur jeu à la forme et la matière particulière, le Pop it!, est devenu viral sur TikTok l’été dernier. Un jeu alternatif a été créé à partir du matériel sur le réseau social et, aux dires de l’éditeur, il existe des milliers de pages dédiées avec un total de plus de 400 000 000 de visionnements de vidéos mettant le jeu en vedette.

Ne voulant pas rater l’occasion, l’éditeur a décidé de surfer sur la vague en renommant le jeu en Go Pop!, mais aussi en offrant toute une variété de produits rattachés. Ainsi, on peut s’attendre à la totale : des produits dérivés, des couleurs et formes variées, des formats miniatures, des versions pour les plus jeunes, etc. Il faut savoir que les amateurs les collectionnent, c’est pourquoi des éditions spéciales sont aussi prévues : qui brillent dans le noir, qui changent de couleur selon la luminosité, qui dégagent des parfums, etc.

Évidemment, un tel succès vient avec son lot de défis. L’éditeur doit s’assurer de fournir la demande, d’autant plus compliqué en temps de pandémie, et il doit voir quels sont les recours possibles contre les contrefaçons. Un site web dédié sera aussi lancé sous peu.

Malgré cet horaire très chargé, d’autres projets sont aussi en cours. Par exemple, la série éducative dont fait partie les classiques Architecto et Equilibrio est en pleine mise à jour : bouvelles boites, instructions révisées, etc. Le tout devrait sortir pour la rentrée scolaire 2021.

L’an passé, Kulami a eu droit à un redesign et, cette année, c’est Six qui, pour des raisons de marque de commerce, change de nom pour Six-O . Le jeu sera dans une boite plus petite, donc moins chère avec des pièces en carton épais plutôt qu’en bois. Le jeu viendra avec des petites sucettes pour attraper les pièces. La sortie est prévue pour la première moitié de cette année.

Pour finir, un nouveau jeu devrait sortir pour l’automne : Memo Rush. Mélangeant mémoire et vitesse, les gens vont devoir se rappeler où sont placés les objets et quelles émotions étaient représentés (ex.: un crayon fâché) pour essayer de les trouver le plus vite possible. Le jeu sera un 7 ans et plus pour 2 à 6 joueurs d’environ 20 minutes et dans un style kawaii.

Gladius

Globalement, en 2020, Gladius n’a pas été affecté par les retards de production car 60% de leurs jeux sont fabriqués au Québec. Étant aussi distributeurs de produits venant notamment d’Europe, certains de leurs jeux sont en retard car un bateau, sur lequel a été décelé un cas de COVID l’an dernier, n’est toujours pas arrivé à quai.

Pour les nouveautés 2021, le calendrier est plutôt chargé avec les jeux édités par Gladius. Tout d’abord, deux jeux de party auront leur version 18 ans et plus : T’aimes-tu ça? et Entre nous autres. Les deux jeux de discussion sont prévus pour sortir début février.

Peu de temps après, soit vers la mi-février, une adaptation de Bat le boost! de Radio Énergie sera publiée. Reprenant l’esprit du jeu, il faudra répondre à des questions de connaissance générale. En mars, l’éditeur prévoit publier un jeu de dé qui ressemble au classique 10000 et qui sera titré le 30.

Vers juin devrait sortir Chrono-logique qui, à la base, était prévu pour 2020. Dans l’esprit du jeu de carte The Game, il faut que les joueurs arrivent à se positionner sur une échelle de temps. Par exemple, si le thème est dans un bar, un joueur avec un chiffre bas pourrait dire : « je suis devant le doorman ». Ainsi, si un autre dit : « je suis en train de prendre ma douche », on devine qui a un temps plus reculé que l’autre.

D’autres jeux, qui n’ont pas encore de date de sortie, sont aussi en développement et pourraient sortir cette année. Du côté enfants, deux jeux devraient s’ajouter à la gamme Ludo et méninges qui mélange le ludique et l’éducatif. La série Images et mots aura une version 18 ans et plus avec Cul-lotte. Finalement, trois nouvelles boîtes Drame & Enquêtes sont en préparation dont un nouveau scénario de Jean-François Baril titré Ça bouille à cabane.

2020 a aussi marqué un tournant pour l’entreprise. En effet, un des partenaires a racheté les parts de son collègue, l’équipe s’est agrandie et l’entreprise a su profiter du gain en popularité notoire des jeux de table causé par la pandémie.

Goblivion Games

logo goblivion

En 2020, l’équipe de Goblivion Games a grandi, passant de un à trois. Malheureusement, la COVID a chamboulé ce changement car il est difficile pour l’équipe de se rassembler en personne. De plus, le fondateur mise beaucoup sur la chimie et la dynamique des rencontres en face-à-face, donc certains projets sont au ralenti. 

Malgré tout, l’équipe travaille sur un prochain jeu. Pour celui-ci, il n’a donné que peu d’informations, si ce n’est que c’est un jeu qui sera destiné aux passionnés « communauté Boardgamegeek » plutôt qu’au grand public familial. On peut aussi s’attendre à un retour à des cartes avec du texte plutôt que juste des icônes comme c’était le cas pour Dinoblivion. En effet, l’éditeur préfère que le thème soit présent partout à travers le texte plutôt que d’avoir juste des icônes et symboles.

De son côté, Goblivion sera peut-être localisé dans d’autres langues via une campagne de sociofinancement. En effet, le jeu rencontre, sous sa forme à imprimer, un grand succès dans 30 à 40 pays, dont l’Espagne et le Brésil.

Pour finir, l’éditeur espère que la situation se stabilisera rapidement autant pour que l’équipe puisse se rassembler et que les joueurs puissent se retrouver en personne autour d’une table réelle que virtuelle. Dans tous les cas, c’est une année d’apprentissage qui s’ouvre pour la maison d’édition.

Jackbro

logo jackbro

L’année 2020 a été très très chargée pour l’équipe de Jackbro. Avec la production du matériel unique de leur projet Nouvelle-France, les choses ont été très compliquées avec la COVID. Ainsi, certaines étapes de production ont pris de 4 à 5 fois plus de temps que prévu : pas de réponse de leurs fournisseurs, matériaux indisponibles, etc. Ainsi, la boite s’est vue doublée en grosseur!

Malgré tout, le jeu est produit et, au moment de m’entretenir avec eux, il était dans le train entre Vancouver et Québec. On peut donc s’attendre à ce qu’il arrive sous peu entre les mains des contributeurs, mais aussi dans les boutiques. (ajout : le copies sont arrivées chez Jackbro il y a quelques jours, la distribution est en cours)

Pour ce qui est des autres projets qui avaient été discutés dans l’article de l’an dernier, ils ont tous été mis sur la glace car l’équipe de Jackbro vise avant tout à se stabiliser en finalisant l’entièreté du projet Nouvelle-France. D’ailleurs, l’éditeur tient à mentionner que l’équipe est très fière du résultat final et ils promettent que le jeu sera un produit hors normes de par sa qualité et sa quantité de détails.