Xbox repousse finalement la VR ? la position trouble de microsoft !

Pour Xbox, l'heure n'est pas encore à la réalité virtuelle ? Découvrez tout de la position du géant américain sur ces nouvelles niches de développement.

Alors que certains concurrents de Microsoft se lancent dans l’aventure de la réalité virtuelle (VR) et augmentée (AR), il semblerait que la firme américaine ne soit pas encore prête à franchir ce cap. Décryptons ensemble les raisons qui poussent Xbox à rester en retrait de cette technologie immersive.

Un marché encore trop petit pour Xbox

Matt Booty, responsable des studios Xbox, a expliqué lors d’une interview pour Hollywood Reporter que le marché de la VR était encore trop petit pour que la firme s’y engouffre. Selon lui, les jeux Xbox nécessitent un certain nombre de joueurs pour être considérés comme réussis, et le public n’est tout simplement pas encore prêt à adopter massivement ces technologies.

  • Les jeux Xbox ont besoin de 10 millions de joueurs pour être considérés comme réussis.
  • Le marché de la VR est encore trop restreint.
  • Microsoft estime que le public n’est pas encore totalement prêt pour ces technologies immersives.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes

Il est vrai qu’en regardant les chiffres actuels du marché de la VR et de l’AR, on constate que ces technologies immersives peinent encore à trouver leur place auprès du grand public. En conséquence, Xbox préfère attendre que le marché prenne de l’ampleur avant de se lancer.

  • Le marché de la VR et de l’AR est encore en pleine croissance, mais il reste modeste comparé à celui des jeux vidéo traditionnels.
  • Pour Xbox, il faut attendre qu’il y ait un public suffisant pour justifier l’investissement dans ces technologies immersives.

Un choix stratégique qui peut évoluer

Si la position de Microsoft quant à la VR et l’AR semble pour le moment claire, cela ne veut pas dire que cette situation est figée. La firme pourrait changer de stratégie si les conditions du marché venaient à évoluer de manière significative. En d’autres termes, si le nombre de joueurs intéressés par la VR et l’AR venait à grimper en flèche, il est fort probable que Microsoft adapterait sa stratégie en conséquence.

Une concurrence déjà présente sur le marché de la VR

Malgré la réticence de Microsoft à se lancer dans l’aventure de la réalité virtuelle et augmentée, plusieurs de ses concurrents ont déjà pris le pari de démocratiser ces technologies auprès du grand public. Parmi eux :

  • Sony avec son PSVR et le futur PSVR 2
  • Meta (ex-Facebook) et ses casques Oculus Quest
  • Apple et le Apple Vision Pro

Des expériences différentes pour chaque plateforme

Chaque acteur présent sur le marché de la VR propose des expériences variées et adaptées à sa propre plateforme. Les joueurs ont donc le choix entre différentes options pour découvrir les joies de la réalité virtuelle. Toutefois, il est important de souligner que même si Microsoft n’est pas encore présent sur ce marché, cela ne l’empêche pas de travailler sur des projets liés à la VR et l’AR, comme le montre le développement de son casque HoloLens.

En conclusion : Une histoire à suivre

La position de Microsoft concernant la VR et l’AR est claire pour le moment : tant que le marché ne sera pas suffisamment développé et que le public ne sera pas prêt à adopter ces technologies immersives en masse, la firme américaine préférera se concentrer sur d’autres aspects du jeu vidéo. Néanmoins, cette situation pourrait évoluer rapidement si les chiffres du marché venaient à changer significativement. Affaire à suivre !