Noël des enfants : des cadeaux numériques davantage favorisés ?

Selon une étude récente menée par l'Entertainment Software Association, 72% des enfants américains souhaitent recevoir des cadeaux liés aux jeux vidéo pour la saison des fêtes à venir. Parmi plus de 500 enfants âgés de 10 à 17 ans interrogés, une part significative exprime le désir de bénéficier d'abonnements de jeux et de monnaie virtuelle plutôt que de jeux physiques pour Noël.

Seuls 22% des enfants interrogés ont demandé des jeux physiques traditionnels. L’argent et les cartes-cadeaux sont sollicités à 70 % et les gadgets technologiques comme les smartphones et les montres intelligentes à 62 %. En effet, 59 % de filles et 86 % de garçons préfèrent des cadeaux liés aux jeux vidéo. Les principaux choix étant :

  • Les abonnements aux jeux (39 %),
  • Les consoles de jeux (38 %),
  • Les équipements et les accessoires de jeu (32 %),
  • La monnaie virtuelle (29 %),
  • Les jeux vidéo physiques (22 %).

Une évolution des habitudes de consommation

Cette tendance montre une évolution des habitudes de consommation dans le secteur du jeu vidéo. Les jeux physiques, longtemps considérés comme incontournables, sont désormais délaissés au profit des services par abonnement tels que PlayStation Plus, Xbox Game Pass ou encore Nintendo Switch Online. De nombreuses plateformes proposent également leur propre monnaie virtuelle pour l’achats des jeux.

Des atouts non négligeables

  • Accessibilité : les services d’abonnement offrent un accès instantané à une large sélection de jeux, sans nécessité d’achat individuel;
  • Économies : les abonnements permettent généralement de faire des économies sur le prix des jeux, en particulier pour les nouveaux titres;
  • Praticité : la dématérialisation évite les contraintes liées aux supports physiques (stockage, perte, détérioration);
  • Personnalisation : les monnaies virtuelles permettent d’acquérir des éléments cosmétiques ou fonctionnels qui améliorent l’expérience de jeu.

L’imbrication des plateformes et services numériques

service de jeux en ligne

La montée en puissance des abonnements de jeux et des monnaies virtuelles est également liée à l’imbrication croissante des plateformes et services numériques. Les grandes firmes du secteur, comme Sony, Microsoft ou Nintendo, cherchent à proposer un écosystème numérique complet à leurs utilisateurs. Ainsi, il devient plus attractif pour les joueurs de bénéficier d’un abonnement unique leur donnant accès à tout un catalogue de jeux.

Des limitations en termes de choix et de liberté

Toutefois, les abonnements de jeux et les monnaies virtuelles présentent également certaines limites, notamment en matière de choix et de liberté. Par exemple, les catalogues proposés par les services d’abonnement sont souvent moins diversifiés que ceux disponibles dans le commerce physique. De plus, les décisions d’achat sont en partie dictées par les offres proposées par les différents services, ce qui peut limiter la liberté de choisir un titre spécifique.

Le marché français suit-il la même tendance ?

Si cette enquête porte spécifiquement sur le marché américain, il est intéressant de se demander si les tendances observées s’appliquent également au marché français. D’après les derniers chiffres publiés par le Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs (SELL), les jeux dématérialisés pèsent de plus en plus lourd dans le secteur du jeu vidéo français. En 2021, la part des ventes de jeux vidéo dématérialisées atteignait déjà les 42%, contre seulement 36% en 2022.

La France s’adapte aux évolutions numériques

Tout comme aux États-Unis, les joueurs français semblent privilégier les services par abonnement et la monnaie virtuelle. Les plateformes de jeux dématérialisés connaissent un succès croissant dans l’Hexagone, à l’image de Steam ou Epic Games Store. De même, les services d’abonnement tels que PS Plus, Xbox Game Pass et Nintendo Switch Online trouvent leur public auprès des gamers français.

En conclusion, si les jeux physiques conservent encore une place importante sur le marché du jeu vidéo, tant en France qu’aux États-Unis, force est de constater que les abonnements de jeux et les monnaies virtuelles ont le vent en poupe auprès des enfants et des adolescents. À l’ère du tout numérique, les acteurs de l’industrie doivent s’adapter pour répondre à ces nouvelles attentes.