La GDC revient sur sa décision et décide de faire un geste symbolique envers les pionnières de l’industrie.

 

Virage à 180 degrés

Alors que le monde se relève à peine des révélations de l’affaire Weinstein, l’industrie du jeu vidéo se retrouve dans la controverse suite à l’annonce de la remise du Pioneer Award pour Nolan Bushnell comme nous vous le disions hier. En effet, une vague de protestations s’est levée pour dénoncer le co-fondateur d’Atari sur ses agissements considérés comme sexiste, comme inviter des collègues femmes à un meeting dans un jacuzzi ou nommé le prototype de Pong, Darlene en référence à une séduisante employée de l’entreprise.

Par un message sur Twitter, la GDC a annoncé qu’elle retirerait le prix de Bushnell pour le remettre à toutes ses voix méconnues et féminines qui ont œuvré dans l’ombre de leurs comparses masculins.

Sur une autre note, nous venons d’apprendre que Ted Dabney, l’autre co-fondateur d’Atari venait d’être diagnostiqué d’un cancer de l’œsophage et que ce dernier était malheureusement incurable. Nos pensées l’accompagnent ainsi que ses proches. Sale journée pour Atari

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.