Critique – Tokyo Mirage Sessions #FE Encore

Tokyo Mirage Sessions #FE, le cross-over qu’on n’attendait pas

Annoncé et paru en premier lieu sur une Wii U en fin de vie en 2016, Tokyo Mirage Sessions #FE est un JRPG qui regroupe les univers de Shin Mega Tensei et de Fire Emblem d’une certaine manière. Le jeu se déroule dans le Tokyo d’aujourd’hui et en particulier les quartiers animés de Shibuya et de Shinjuku. Le jeu d’Atlus a comme toile de fond l’univers fou et pailleté des idols, ces chanteuses pop japonaises qui font fureur auprès des adolescentes.

Un peu à la manière de Persona (surtout les 3 derniers), Tokyo Mirage Sessions #FE nous plonge dans un monde parallèle étrange rempli de créatures surnaturelles qu’il nous faudra combattre ou apprivoiser en bon maitre Mirage que nous sommes. Ces affrontements se déroule à la manière des RPG d’Atlus. C’est à dire qu’il est très important d’exploiter les faiblesses de ses ennemis pour pouvoir les défaire rapidement et sereinement. Nos héros acquiert en effet des pouvoirs permettant de déclencher des Sessions. Ces actions rendent possible des enchainements dévastateur. En substance, si un personnage touche juste en utilisant un élément auquel le monstre est sensible, il s’ensuivra un coup automatique d’un autre personnage pour continuer d’infliger des dégâts.

De plus, les combats se déroulent devant une foule en délire qui n’attend que d’être divertie. Vous l’aurez compris, il ne tiendra qu’à vous de répondre à leur attente en enchainant les Sessions. On retrouve bien là l’esprit d’Atlus et c’est bien tout ce qui compte.

Les nouveautés d’Encore

Nous avons reçu des informations très strictes quant à la divulgation du nouveau contenu de cette version pour Nintendo Switch. Même si nous ne pouvons pas tout dire, sachez que les développeurs ont inclus une tonne de nouveautés. De nouveaux personnages peuvent rejoindre l’équipe (on vous laissera découvrir qui en temps et en heure), on trouve de nouvelles chansons, et même de nouveaux pans d’histoire. Ceux qui ont aimé l’original ont donc de bonnes raisons de revenir.

On regrette par contre que le jeu ne soit qu’à moitié traduit. Si tous les messages d’aide le sont, le menu est en anglais comme s’il était impossible de le modifier. On a donc un titre avec un doublage en japonais, des sous-titres en français mais un menu en anglais… C’est très étrange et on dirait que les développeurs ont manqué de temps pour corriger ces aspects.

Quoi qu’il en soit, avec ou sans ce nouveau contenu, Tokyo Mirage Sessions #FE Encore est un véritable bijou du JRPG. Atlus nous montre à nouveau tout son savoir faire en la matière. Après un passage en catimini sur la Wii U, leur titre a enfin le droit à une sortie sur une console digne de ce nom. Aux côtés de Persona 5 et Dragon Quest XI, on tient là l’un des RPGs de la précédente décennie.

Verdict

Les plus

  • Un JRPG bien ficelé
  • Un système de combat excellent
  • Une bande son magistrale (si on aime la JPop)
  • Un cross-over remarquable

Les moins

  • Une traduction fait à moitié
  • Un peu lent à démarrer

Note finale 9 / 10