Jeu du Lundi : Beasty Bar

C’est lundi et, on le sait tous, le lundi personne n’a envie de travailler. On recherche le moindre prétexte pour procrastiner. C’est donc avec grand plaisir que je vous annonce vouloir vous aider dans votre quête de tout-faire-sauf-du-travail. Tous les lundis, je vous donne le droit de décrocher quelques minutes en vous présentant un jeu de société. Qu’il soit récent ou sorti il y a 50 ans, le jeu sera tout le temps un coup de cœur personnel.

Il y a des jeux dont le thème semble être sorti de nulle part, mais qui au final cadrent vraiment bien avec la mécanique. Un des meilleurs exemples est sans doute Beasty Bar où des animaux anthropomorphiques font la file d’attente (en réalité, se battent) pour entrer dans le Heaven’s Gate, le club le plus huppé en ville.

Et donc, qu’est-ce que c’est que ce jeu?

Ceux qui ont déjà joué à Guillotine, un autre jeu au thème un peu particulier (couper des têtes de nobles pendant la révolution française), comprendrons rapidement d’où Beasty Bar tire son inspiration. Même concept de file d’attente qui sera chamboulée par les joueurs…

Au début de la partie, chaque joueur reçoit un des paquets de cartes animaux, numérotés de 1 à 12 qu’il mélange, place devant lui en pigeant 4 cartes. Au centre de la table, sont placés l’entrée du Heaven’s Gate et, à un espace de 5 cartes plus loin, la ruelle.

L’objectif est simple : entrer le plus de ses animaux dans le Heaven’s Gate en jetant les cartes adverses dans la ruelle. Ceci se déclenche automatiquement lorsque 5 animaux sont placés dans la file : les 2 premiers entrent dans le bar, le dernier est jeté à la ruelle et les 2 restants se rapproche de la porte.

Pour poser ses animaux dans la file, rien de plus simple. On joue une carte de sa main en la plaçant à la fin de la file puis on déclenche son pouvoir. Certains animaux vont dépasser les autres tandis que d’autres vont en jeter directement à la ruelle.

Quand toutes les cartes de chaque joueur ont été joués, on compte le nombre d’animaux que chaque joueur a réussi à faire entrer. En cas d’égalité, on fait le total des valeurs de ces animaux et le plus petit total l’emporte. Une terrible bataille pour un simple bar… ho pardon! Le bar le plus branché en ville!

Si vous avez déjà joué, vous serez heureux d’apprendre qu’il existe deux extensions jouables indépendamment qui ajoutent de nouvelles séries d’animaux de 1 à 12 : New Beasts in Town et Born to be Wild.

Beasty Bar – 2-4 joueurs – 20 min. – 8+

À essayer si :

  • Vous aimez les revirements de situations
  • Vous cherchez un jeu simple à apprendre
  • Vous aimez les thèmes hors normes

À éviter si :

  • Vous n’êtes pas fan du hasard
  • Les jeux méchants ne sont pas votre tasse de thé
  • Vous ne voulez pas avoir à vous référer à l’aide-mémoire et à la règle lors de vos premières parties
En poursuivant votre navigation sur Jeux.ca, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre navigation. En savoir plus sur notre utilisation des cookies