Les Rebelles de Sorel-Tracy se lancent dans le sport électronique

Jeux.ca a participé à la présentation de l’équipe en charge du volet sports électroniques du Cégep de Sorel Tracy. Un grand pas pour la reconnaissance.

Le Cégep de Sorel-Tracy soutient le Esport avec ses Rebelles

Nous revenons à peine de Sorel-Tracy où nous étions invités à participer à la conférence de presse du tout nouveau programme Esport du Cégep. Comme l’a très bien dit Myriam Shea-Blais, l’utilisation du terme « programme » n’est pas galvaudée. En effet, comme n’importe quel sport traditionnel, les sportifs électroniques doivent faire preuve d’autant de rigueur que les autres. Elle peut être académique avec l’obligation de réussir dans sa filière; mais aussi sportives avec des entraînements physiques réguliers et obligatoires. La contrepartie est de pouvoir pratiquer et faire vivre sa passion pour le jeu en compétition. Et ce, très bien entouré puisque notre vénéré Guillaume Larivière fait partie de l’équipe en tant que consultant. Il peut ainsi partager son expertise de passionné à des joueurs qui le sont tout autant.

Deux jeux pour deux équipes déjà championnes

Présentement, on dénombre deux équipes pour deux jeux différents: Overwatch et League of Legends. Ces deux titres ont été retenus simplement parce qu’ils étaient les plus populaires suite à un sondage. Mais également car leur degré de violence paraissait acceptable. En effet, il ne serait pas pertinent qu’un Cégep qui accueille des élèves encore mineurs propose des jeux comme Rainbow 6 Siege ou encore Counter Strike.

La compétition est l’un des volets les plus importants du programme. Tout comme l’équipe de hockey locale, les virtuoses du clics ont déjà un palmarès qui fait envie avec 14 victoires en autant de match pour l’équipe d’Overwatch et 7 victoires et 2 défaites pour celle de League of Legends. Par ailleurs, les équipes font partie de la Ligue Cyber Espoirs de la Fédération québécoise du sport électronique.

Un soutien indéfectible des institutions

Ce qui nous a le plus agréablement surpris, c’est de voir à quel point la direction du Cégep est emballée par l’idée du sport électronique et d’héberger deux équipes prometteuses. Pour le prouver, elle a aménagé une salle de classe en véritable paradis pour sportif électronique avec des ordinateurs derniers cris et des chaises Cougars ultra confortables pour les avoir testées.

Mais elle n’est pas seule. En effet, la Ville de Varennes, où le Cégep possède un campus, est toute aussi enthousiaste. C’était palpable parmi les représentants présents ce matin. Un second local ouvrira à Varennes cet été pour permettre aux étudiants en provenance de la Rive Sud de bénéficier du même matériel.

C’est un grand pas en avant en termes de reconnaissance du sport électronique. Les quelques indécis peuvent être rassurés puisque les étudiants qui ont rejoint l’équipe ont droit à des conférences sur des sujets aussi variés que la cyberdépendance et la nutrition pour rester concentré.

En poursuivant votre navigation sur Jeux.ca, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre navigation. En savoir plus sur notre utilisation des cookies