Critique Nintendo Switch – Fire Emblem Warriors Three Hopes: quand le spin-off est meilleur que la série originelle (Dynasty Warriors)

Pier-Luc Ouellet - 8 Juil. 2022 13h06

Depuis un peu plus d’une semaine, je joue à Fire Emblem Warriors: Three Hopes, un spin-off de la fameuse série Dynasty Warriors lancée en 1997.

Et c’est très, très bon. Je retrouve avec bonheur les personnages de Fire Emblem: Three Houses, mais avec un tout nouveau gameplay et une histoire différente.

En général, j’adore les spin-offs Warriors: je suis modérément fan de la franchise Zelda (je sais, « au pilori »), mais j’ai adoré Hyrule Warriors Legends. J’ai dévoré Fire Emblem Warriors premier du nom avec le prince et la princesse (des jeunes jumeaux) du paisible royaume d’Aytolis en personnages jouables qui se voient confié la mystérieuse ÉgideArdente. Les aventures des jumeaux étaient prenantes avec des léguons de guerriers qui s’affrontaient sur les champs de bataille et des nuées d’ennemis qui tentaient de défaire nos duos de guerriers. Tout comme l’excellent Persona 5 Strikers, une suite digne de ce nom à ce qui est peut-être mon jeu favori de tous les temps.

Pourtant, on ne pourrait jamais me convaincre d’acheter un Dynasty Warriors (la série dont le concept est tiré). En fait, pour être franc, je n’ai pas passé plus d’une heure sur l’un d’entre eux depuis le PlayStation 2.

Pourquoi adore-je (oui, c’est une vraie conjugaison) une série et pas l’autre? Parce que les spin-offs sont bien meilleurs que les originaux (Dynasty Warriors) à mon goût. Mais comment ça s’explique?

Des histoires plus près de nous dans Fire Emblem Warriors Three Hopes

La série Dynasty Warriors se déroule pendant la période des Trois Royaumes en Chine, une période fondatrice pour le continent asiatique, alors que des seigneurs de guerre s’affrontaient sur le champ de bataille pour le contrôle de l’Empire du milieu. La série de Tecmo Koei met en scène un nombre hallucinant de personnages jouables et est reconnue pour cela.

La période historique dépeinte est d’une importance capitale et bien connue en Asie, qui s’est déroulée de 169 à 280 après J.-C.

Mais pour les occidentaux que nous sommes, c’est loin. Ce n’est pas une histoire aussi connue ici, et elle ne revêt pas la même importance. Ses thèmes ne résonnent pas non plus autant avec le public nord-américain. Peut-être que certains d’entre vous trouvent cette histoire fascinante (vous auriez raison), mais pour la plupart des gens, c’est une histoire un peu étrangère.

Conversation de soutien - conversations de soutien - espace de stockage - niveau de soutien - Conversation de soutien - conversations de soutien - espace de stockage - niveau de soutien - Conversation de soutien - conversations de soutien - espace de stockage - niveau de soutien - Warriors - Warriors - Abri des attaques - carte défi - menu extras - menu ordre - emblèmes d'attaque - édition limitée - Europe GMBH - Édition Spéciale - Nintendo France - Warriors - Bande - Achat Jeux - Biais de mises à jour - Forts Ennemis - Mode - Classique - Mode Débutant - Capitaines Ennemis - Personnage Allié - Commandant Ennemi - Personnage Principal - Personnage Jouable - Cartes des personnages - Personnages de sang - Office de HUB - Manettes Supplémentaires - Emploi particulières - Modifications Techniques - Monstres féroces - Dispositifs Techniques - Devise Locale - Dernières actus - mise à jour - arme exclusive - Season Pass

Or, les spin-offs délaissent les guerres chinoises de l’Antiquité pour des univers vidéoludiques bien établis comme The Legend of Zelda, Persona, Ken le Survivant, One Piece et bien sûr Fire Emblem. La connexion est plus rapide: je connais déjà bien les personnages de The Legend of Zelda, de Persona et de Fire Emblem. Et je ne suis pas le seul ; nous sommes des millions à nous passionner pour ces franchises, particulièrement The Legend of Zelda.

Instantanément, nous sommes déjà plus attachés aux personnages des spin-offs que de la série originelle à savoir Dynasty Warriors

Fire Emblem Warriors Three Hopes : retour à Fódlan

C’est pourquoi j’apprécie tant le temps passé avec Fire Emblem Warriors: Three Hopes. Je connais déjà les personnages issus du jeu précédent, et je suis heureux de les revoir. Claude est toujours aussi brillant et suave, je continue de trouver Marianne et Ignatz touchants, et j’ai toujours envie que Lorenz mange un char de m****.

Conversation de soutien - conversations de soutien - espace de stockage - niveau de soutien - Conversation de soutien - conversations de soutien - espace de stockage - niveau de soutien - Conversation de soutien - conversations de soutien - espace de stockage - niveau de soutien - Warriors - Warriors - Abri des attaques - carte défi - menu extras - menu ordre - emblèmes d'attaque - édition limitée - Europe GMBH - Édition Spéciale - Nintendo France - Warriors - Bande - Achat Jeux - Biais de mises à jour - Forts Ennemis - Mode - Classique - Mode Débutant - Capitaines Ennemis - Personnage Allié - Commandant Ennemi - Personnage Principal - Personnage Jouable - Cartes des personnages - Personnages de sang - Office de HUB - Manettes Supplémentaires - Emploi particulières - Modifications Techniques - Monstres féroces - Dispositifs Techniques - Devise Locale - Dernières actus - mise à jour - arme exclusive - Season Pass

Et de façon brillante, Three Hopes décide de nous présenter une histoire alternative du jeu original. Après tout, Fire Emblem Warriors Three Houses nous demandait de choisir un camp, ce qui changeait considérablement l’avenir du continent.

Plutôt que de faire une suite et d’imposer une fin « canon », les développeurs de Koei Tecmo ont plutôt décider de raconter une histoire alternative ; que se serait-il passé si Edelgard, Claude et Dimitri, les futurs dirigeants des trois nations, n’avaient pas rencontré Byleth en route vers Garreg Mach, mais plutôt un mercenaire du nom de Shez, qui s’était inscrit comme élève et non comme professeur?

C’est une façon intéressante de nous amener en terrain connu avec des personnages familiers, tout en rendant l’histoire intéressante et surprenante avec des nouvelles armes et des nouvelles cartes qui sont autant de champs de bataille.

Le meilleur de plusieurs jeux

L’autre force des spin-offs de Dynasty Warriors, c’est qu’ils intègrent des mécaniques des jeux qu’ils adaptent. La série Dynasty Warriors a le défaut de vite devenir répétitive. Si Fire Emblem Warriors: Three Hopes n’y échappe pas complètement, les mécaniques tirées de la franchise Fire Emblem viennent varier le jeu.

Entre les combats traditionnels de la franchise qui nous demandent de passer à l’attaque sur des nuées d’ennemis seuls, Fire Emblem Warriors Three Hopes insère des segments au camp, où l’on doit développer nos liens avec les autres unités. Ces liens confèrent des bonus aux unités quand elles font équipe, rendant les combats plus faciles.

Conversation de soutien - conversations de soutien - espace de stockage - niveau de soutien - Conversation de soutien - conversations de soutien - espace de stockage - niveau de soutien - Conversation de soutien - conversations de soutien - espace de stockage - niveau de soutien - Warriors - Warriors - Abri des attaques - carte défi - menu extras - menu ordre - emblèmes d'attaque - édition limitée - Europe GMBH - Édition Spéciale - Nintendo France - Warriors - Bande - Achat Jeux - Biais de mises à jour - Forts Ennemis - Mode - Classique - Mode Débutant - Capitaines Ennemis - Personnage Allié - Commandant Ennemi - Personnage Principal - Personnage Jouable - Cartes des personnages - Personnages de sang - Office de HUB - Manettes Supplémentaires - Emploi particulières - Modifications Techniques - Monstres féroces - Dispositifs Techniques - Devise Locale - Dernières actus - mise à jour - arme exclusive - Season Pass

Il nous faut également entraîner les différentes classes de nos unités, cuisiner des repas, accomplir des corvées et développer le camp, ce qui nous permettra d’avoir accès à de meilleures armes, de meilleurs bataillons et des objets qui amélioreront nos unités.

Bref, beaucoup de choses entre les combats ce qui permet de varier le rythme.

Les combats eux-mêmes s’inspirent de la franchise originale. S’ils sont en temps réel et non en tour par tour, il faut quand même donner des ordres à nos alliés en tenant compte des forces et faiblesses de chacun; un épéiste aura plus de mal contre un ennemi qui manie la lance, mais plus de facilité contre un ennemi armé d’une hache. Un archer ne fera qu’une bouchée des unités volantes, tandis que ces dernières peuvent accéder plus rapidement à des zones éloignées.

Le résultat final donne un jeu qui n’est ni complètement Dynasty Warriors, ni totalement Fire Emblem, mais qui est bien plus que la somme de ses deux parties.

Fire Emblem Warriors Three Hopes est disponible dès maintenant sur Nintendo Switch et sur le Nintendo eShop et le Nintendo Network.

Achat Fire Emblem Warriors Three Hopes sur Nintendo Switch (Canada)

Achat Fire Emblem Warriors Three Hopes sur Nintendo Switch (France)

Les + de Fire Emblem Warriors Three Hopes

La durée de vie plus que correcte

  • Les personnages attachants
  • L’attaque des forteresses ennemies
  • Des techniques incroyables
  • Le retour de héros emblématiques
  • Des personnages supplémentaires et des personnages inédits
  • Les compétences passives très utiles
  • Chaque mode de jeu a ses spécificités 
Les – de Fire Emblem Warriors Three Hopes
  • Peut devenir répétitif rapidement si l’on est pas habitué au genre
  • Le contenu téléchargeable / contenu additionnel qui se profile déjà à l’horizon. Pas de petits profits pour Nintendo.
  • Un certain manque de diversité

Note finale 8 / 10

Un code nous a été remis par l’éditeur Nintendo of America via Nintendo of Canada à des fins critiques.