Un remake de Splinter Cell se prépare à Ubisoft Toronto

Michael Bertiaux - 15 Déc. 2021 19h21

Sur son site officiel, Ubisoft a annoncé le développement d’un remake de Splinter Cell.

« Ubisoft a donné son feu vert au développement d’un remake de Splinter Cell qui puisera dans la riche toile de la marque. Dirigé par Ubisoft Toronto, le jeu sera entièrement reconstruit à l’aide du moteur Snowdrop d’Ubisoft – le même moteur qui a été utilisé pour développer Avatar: Frontiers of Pandora, ainsi que le prochain jeu Star Wars d’Ubisoft – afin d’offrir des visuels et un gameplay de nouvelle génération, ainsi que l’éclairage et les ombres dynamiques qui ont fait la réputation de la série ».

Le dernier jeu de cette franchise d’espionnage, Tom Clancy’s Splinter Cell: Blacklist, est sorti il y a près d’une décennie, en 2013. Le protagoniste Sam Fisher dirigeait alors une unité clandestine, Fourth Echelon, qui répondait directement du président des États-Unis. À l’époque, Ubisoft désirait ventre au moins cinq millions de copies. Malheureusement, ce ne fut pas le cas : malgré sa bonne réception, Blacklist n’a vendu qu’un peu plus de deux millions de copies et a donc été considéré un échec commercial.

C’est sans doute ce qui explique cette longue absence avant le retour de Splinter Cell. Ubisoft, malgré ses nombreuses licences, demeure un éditeur prudent.

Premières informations sur le remake de Splinter Cell

Dans le même article partagé ci-haut, les développeurs Matt West et Peter Handrinos nous révèlent leur philosophie par rapport à la création de ce remake. Voici un extrait révélateur :

De quelle manière abordez-vous ce projet de refaire Splinter Cell? Qu’est-ce qui en fait un remake plutôt qu’un remaster?

Matt West: Pour moi, un remake est un remaster qui va un peu plus loin qu’une copie conforme. Le premier Splinter Cell avait plusieurs caractéristiques fantastiques et révolutionnaires au moment de sa sortie, il y a 19 ans. Aujourd’hui, les joueurs ont des goûts encore plus raffinés. Je pense que nous sommes un peu obligés d’offrir quelque chose de plus qu’un simple remaster. Bien que nous soyons encore aux tout premiers stades du développement, ce que nous cherchons à faire, c’est nous assurer que l’essence du jeu demeure intacte et qu’il conserve tout ce qui lui donne son identité propre. Nous le construisons à partir de zéro. Nous allons mettre à jour le côté visuel et certains éléments conceptuels pour répondre aux attentes des joueurs. Nous allons le garder linéaire comme les jeux originaux, sans créer un monde ouvert. Comment nous assurer que les nouveaux fans puissent prendre leur manette et s’immerger directement dans le jeu, et qu’ils tombent en amour avec son univers dès le premier contact?

Peter Handrinos: D’un point de vue technique, si je devais résumer la différence en quelques mots, je dirais que nous faisons de l’exploration et de l’innovation. Nous avons un nouveau moteur de jeu et une nouvelle génération de consoles à notre disposition, alors la technologie est un aspect où nous ne voulons pas nous enchaîner au passé.

MW: Le slogan « l’action furtive redéfinie » du jeu original est devenu un principe directeur pour nous. Par exemple, nous avons pu appliquer le raisonnement dont Peter vient de parler, en créant des prototypes, en innovant et en essayant toutes sortes de choses. Cela rejoint directement notre but de redéfinir l’action furtive pour un public moderne.

L’attente sera longue

Ubisoft Toronto engage pour combler des positions au sein de l’équipe qui travaillera sur ce remake de Splinter Cell. Pour l’instant, nous ne savons pas sur quelles plateformes le jeu sera distribué, et encore moins quand.