Il ne faut pas craindre les party games

Je déteste les party games. Bon, nuançons un peu. Les activités de groupe qui consistent à barbouiller frénétiquement des tableaux blancs, à mimer des expressions connues en risquant le tour de rein, ou encore à se crier des charades jusqu’à ce que migraine s’en suive – ces activités peuvent être agréables à l’occasion, avec le bon groupe, dans le contexte approprié. Mais en tant que véritable passionné de...

Abonne-toi au « Jeuxdi »

Chaque semaine, reçois une infolettre avec nos nouvelles les plus récentes!