Spartacus : 5 choses que j’aimerais voir avec le service de Sony

Michael Bertiaux - 29 Mar. 2022 8h00

Le succès de Game Pass par Microsoft fait l’envie de tous. Selon les dernières rumeurs, Sony s’apprêterait à annoncer son propre service d’abonnement, connu sous le nom de code Spartacus. Voici 5 choses que j’aimerais voir sur le service.

Les meilleurs casinos en ligne du moment

Play Ojo

Bonus

-

BetCoCo Casino

Bonus

1 000 $CA+ 100 Tours gratuits

Firevegas Casino

Bonus

2 000 $CA+ 150 Tours gratuits

Leovegas Casino

Bonus

1 000 $CA+ 100 Tours gratuits

LeonBet Casino

Bonus

5 500 $CA+ 100 Tours gratuits

Greatwin Casino

Bonus

750 $CA+ 200 Tours gratuits

Wildz

Bonus

1 000 $CA+ 200 Tours gratuits

IZZI Casino

Bonus

1 200 $CA+ 500 Tours gratuits

Fresh Casino

Bonus

1 500 $CA+ 500 Tours gratuits

Spinz Casino

Bonus

300 $CA+ 100 Tours gratuits

L’émulation PSX au minimum

En ce moment, il est impossible de jouer aux classiques de la première console PlayStation de façon légale sans acheter un disque d’origine. Et encore, il faut aussi posséder une console compatible, car la PlayStation 5 ne lit pas les disques d’anciennes générations (hormis PS4).

Même le service PlayStation Now, qui sera vraisemblablement remplacé par Spartacus, ne propose pas de jeux PSX. Je crois que Sony devrait nous offrir un accès à ses anciens titres et ainsi faire honneur à sa propre histoire. Dans un monde idéal, Spartacus proposerait une vaste sélection de titres PSX, PS2, PS3, PSP et Vita sous forme d’émulation.

Des fonctionnalités en ligne pour d’anciens jeux à succès

Dans un même ordre d’idées que l’émulation, j’aimerais que Sony s’inspire de Nintendo avec son abonnement NSO + Expansion Pack pour nous offrir des fonctionnalités en ligne avec certains de ses plus grands classiques.

Je ne sais pas vous, mais l’idée d’affronter des joueurs de Twisted Metal: Black en ligne me semble intrigante, si ce n’est un peu de l’ordre du fantasme. D’un autre côté, je me dis que si Nintendo arrive à le faire avec ses propres jeux, rien n’empêche Sony d’offrir de telles fonctionnalités multijoueur.

Des trophées pour les jeux classiques

Les trophées et les succès représentent une belle façon de récompenser les joueurs pour des exploits réalisés en cours de partie. J’aimerais que Spartacus introduise des trophées pour les anciens jeux du catalogue Sony, à l’instar du site RetroAchievements qui ajoute des succès à une multitude de jeux classiques (en émulation).

Accéder aux jeux Sony dès leur sortie

L’une des qualités les plus appréciables du service Game Pass de Microsoft est la possibilité de jouer aux grandes productions dès leur sortie. Je crois que Sony se tirerait de le pied de ne pas copier cette tendance : proposer God of War Ragnarok aux abonnés de son futur service serait un puissant incitatif. Idem pour d’autres jeux créés par les studios PlayStation, notamment Stray ou encore A Plague Tale: Requiem.

Un prix abordable

Il va sans dire que le prix de l’abonnement Spartacus jouera pour beaucoup. Si Sony désire réellement concurrencer Microsoft avec Spartacus, il faut absolument que le prix soit raisonnable.

Avec Microsoft, c’est plutôt simple. Il y a deux offres : Game Pass à 11,99 $ par mois ainsi que Game Pass Ultimate à 16,99 $ par mois. Selon des informations préliminaires, Sony opterait pour trois niveaux d’abonnement : PS+ Essential à 10 $ US, PS+ Extra à 13 $ US et enfin, PS+ Premium à 16 $ US.

On se retrouve donc sensiblement à même hauteur entre Game Pass Ultimate et PS+ Premium. Si la rumeur dit vrai, bien entendu. Un point qui pourrait refroidir certains acheteurs, car l’offre ultime de Sony serait donc plus dispendieuse que celle de Microsoft au Canada.