Nintendo tente d’effacer ce FPS Pokémon de la toile

Michael Bertiaux - 24 Jan. 2022 9h00

Les entreprises sont parfaitement en droit de protéger leurs propriétés intellectuelles et Nintendo a un riche historique en la matière.

Pas plus tard qu’en 2021, elle avait mis un frein au projet d’un Metroid Prime en 2D créé par une petite équipe. On se souvient aussi de projets comme Another Metroid 2 (AM2R), Zelda Maker, Pokénet, Super Mario 64 (remake HD) ou encore Ocarina of Time 2D qui sont tous passés à la trappe suite à des menaces d’action en justice.

Le cas qui nous intéresse aujourd’hui s’inscrit donc dans une longue lignée de projets créés par des fans sans l’accord des propriétaires des droits. L’utilisateur Dragon_GameDev2 sur Reddit a partagé des séquences de son jeu de tir dans l’univers Pokémon, ce qui a tôt fait d’activer les ninjas Nintendo. Et nous savons qu’ils existent réellement.

Conséquence? Les traces du FPS amateur ont été retirées de YouTube et de Twitter à la demande explicite de Nintendo. La franchise Pokémon, qui demeure l’une des plus lucratives et populaires au monde, n’a jamais versé dans la violence et encore moins le genre FPS. La plus proche expérience de tir nous vient de Pokémon Snap, et n’a comme dénominateur commun que la vue subjective. Vous comprendrez donc que Nintendo n’aime pas trop voir un Pikachu flingué à bout portant ou toute autre créature issue de cet univers… avec raison.

Pourtant, même si Nintendo est parfaitement en droit de protéger ses licences, une question se pose au niveau de la censure et de la liberté d’expression. Le créateur Dragon_GameDev2 n’a jamais explicité un désir de vendre son projet réalisé avec l’aide du moteur Unreal Engine, ce qui est souvent la raison pourquoi de tels projets sont ciblés par les avocats. Une raison un peu plus probable est de ne pas nuire au marketing de Pokémon Legends: Arceus, dont la sortie est imminente (28 janvier) sur Nintendo Switch.

En effet, le FPS Pokémon partage plusieurs similitudes avec le nouveau jeu de Nintendo, à commencer par son monde ouvert. Nintendo désire sans doute éliminer toute confusion à ce sujet.

Ce que dit la loi

Au Canada, la Loi sur le droit d’auteur est claire : « Le droit d’auteur sur l’œuvre comporte le droit exclusif de produire ou reproduire la totalité ou une partie importante de l’œuvre, sous une forme matérielle quelconque, d’en exécuter ou d’en représenter la totalité ou une partie importante en public et, si l’œuvre n’est pas publiée, d’en publier la totalité ou une partie importante; ce droit comporte, en outre, le droit exclusif », peut-on lire à l’Article 3.