La Game Boy Advance fête ses 18 ans!

Antoine Clerc-Renaud - 25 Mar. 2019 7h32

La Game Boy Advance, seconde véritable itération de la Game Boy, fêtait ses 18 ans cette semaine. C’est en effet le 21 mars 2001 que les joueurs japonais pouvaient poser leurs mains dessus. Revoyant ensemble 15 jeux marquants de la portable 32-bits.

1.
Final Fantasy I & II Dawn of Souls

La Game Boy Advance était son contexte LA console des remakes et des portages. Après leurs premiers succès sur Famicom/NES, puis PlayStation, Square Enix décide en 2004 de publier ce duo sur une seule et même cartouche. En somme, on a droit ici aux meilleures versions des origines de la saga. En plus, chacun des jeux propose un donjon caché très difficile qui allonge d’autant la durée de vie et le plaisir!

Crédit photo: Gamespite.net

2.
Megaman Battle Network

Sur Game Boy Advance, Megaman a revêtu plusieurs formes. Dans l’audacieux Battle Network, le Blue Bomber est un programme informatique qui doit combattre des virus. Les combats sont très stratégiques et changent de la formule habituelle. Ce spin-off a connu un grand succès et généré toute un tas de suites qui reprenaient la formule de Pokémon avec deux jeux aux contenus très légèrement différents.

Crédit photo: Jeux.ca

3.
Pokémon Rubis / Saphir / Émeraude

En parlant de Pokémon, comment ne pas citer la troisième génération? La puissance de la Game Boy Advance et ses couleurs chatoyante permettent de faire évoluer la série tout du moins techniquement. Les monstres sont désormais animés et les combats beaucoup moins statiques.

Crédit photo: Cartoo

4.
The Legend of Zelda The Minish Cap

Très certainement l’un des épisodes les plus sous-estimés de la série. The Minish Cap, développé par Capcom, est en fait un antépisode de Four Swords, l’autre jeu inclus avec le portage de A Link to the Past en 2002. On y découvre la race des Minish, de toutes petites créatures qui vivent à Hyrule. Le gameplay est similaire aux autres jeux de la série mais on navigue ici entre le monde de taille normale et celui au niveau des Minish ce qui crée d’intéressantes phases de jeu.

Crédit photo: Metacritic

5.
Castlevania Aria of Sorrow

Dernier épisode à paraitre sur la portable de Nintendo, Aria of Sorrow combine les forces des deux précédents. L’un était jugé trop sombre, tandis que l’autre était techniquement raté. Ici, on parcourt le château du comte en absorbant les âmes des monstres défaits qui sont autant de nouveaux pouvoirs et de capacités à utiliser. Cette ultime volet possédait en outre un twist pas piqué des vers: on incarnait tout simplement la réincarnation de Dracula!

Crédit photo: The Land of Beyond

6.
Kuru Kuru Kururin

Présent dès le lancement, Kuru Kuru Kururin est avant tout un excellent jeu de réflexion. Le but, très simple, est de guider une barre qui tourne sur elle-même d’un point A à un point B le plus rapidement possible. On peut agrandir ou réduire sa taille mais attention à ne pas toucher les bords sous peine d’être pénalisé et de perdre de précieuses secondes.

Crédit photo: Jeux.ca

7.
Sonic Advance

Non vous ne rêvez pas! Il s’agit bien d’un jeu Sonic sur une console Nintendo! En 2001, SEGA annonce l’arrêt de production de la Dreamcast mais surtout son retrait du marché des consoles. La firme devient alors un éditeur tiers et publie ses jeux sur les consoles existantes. Ici, on a droit à un titre qui fait non seulement honneur à la console mais surtout au hérisson bleu pour qui le passage à la 3D a été difficile.

Crédit photo: Nintendo Life

8.
Wario Ware Inc. Mega Micro Game$!

Hormis les suites de la série Warioland, l’antagoniste de Mario a eu sa propre série de jeux ou plutôt de micro-jeux devrait-on dire. En effet, dans un élan capitaliste, Wario a fondé sa propre entreprise et c’est l’occasion pour le joueur de s’adonner à ses créations. Chaque micro-jeu dure quelques secondes tout au plus et ils sont nombreux. Le plaisir de jeu est donc constamment renouvelé! Un vrai tour de force!

Crédit photo: Thegamerwalkthroughs

9.
Golden Sun

Création de l’excellent studio Camelot, à l’origine de la série Shining Force, Golden Sun a bénéficié du même soin. Cette fois-ci, les développeurs ont préféré concevoir un jeu de rôles classique au tour par tour dans un monde tout aussi onirique que leurs précédentes productions. Par ailleurs, comme ça leur tenait à cœur, on contrôle des protagonistes héroïques dans ce premier volet et certains des antagonistes dans la suite, The Lost Age. Un principe hérité tout droit de Shining Force III.

Crédit photo: Jeux.ca

10.
Boktai The Sun is in Your Hands

On connait Hideo Kojima surtout pour sa série Metal Gear. Mais sur Game Boy Advance, le génial créateur est arrivé avec un concept tellement novateur que l’on ne le verra plus jamais. Boktai était en effet livré avec un capteur solaire. Dans ce titre où l’on incarne un chasseur de vampire, l’astre céleste était notre meilleur allié.

Crédit photo: Mygamer

11.
Final Fantasy Tactics Advance

Si sa suite a parfait le gameplay, on retiendra de ce Final Fantasy Tactics Advance son scénario très touchant. Dans le monde d’Ivalice, des écoliers tombent sur un vieux grimoire intitulé Final Fantasy. Mais en ouvrant ce dernier, les voilà transporter dans un monde parallèle où les rôles sont inversés. La sœur handicapée du héros peut marcher et se battre, le bouc émissaire et tête de Turc de nombreux camarades devient le prince héritier du royaume. De plus, un système de loi vise à limiter les actions durant les combats. Attention aux transgressions.

Crédit photo: Nineverything

12.
Advance Wars

Connue du public japonais, cette série de jeu en est en fait à son septième épisode lorsqu’Advance Wars parait en Amérique du Nord le 10 septembre 2001. La sortie japonaise fixée au lendemain sera reportée pour des raisons évidentes et ne paraitra qu’en 2004 dans une compilation. Ce jeu de stratégie au tour par tour haut en couleurs est une parfaite introduction au genre.

Crédit photo: Mellow Gaming

13.
Metroid Fusion

Quatrième volet officiel de la série, il est en fait le dernier si l’on incorpore les spin-off. Metroid Fusion vous envoie nettoyer la station de recherches Biométrix des parasites X. Très classique dans son approche, il reste encore agréable à parcourir aujourd’hui. Par ailleurs, une fois n’est pas coutume, le jeu parait d’abord en Amérique du Nord et en Europe avant de voir le jour au Japon.

Crédit photo: Nintendo

14.
Fire Emblem

Inédite en occident pour d’obscures raisons, la franchise Fire Emblem apparait enfin dans le monde entier sur Game Boy Advance. Les non-japonisants peuvent finalement profiter des joutes très stratégiques et ô combien difficiles pour certaines de Fire Emblem. La difficulté est toutefois revue à la baisse et à raison. On peut ainsi mieux en profiter même si le trépas d’un co-équipier reste définitif.

Crédit photo: Pinterest

15.
Final Fantasy VI Advance

La licence Final Fantasy se remarque par sa grande présence sur la portable de Nintendo. Pour cause, Square Enix a porté toutes ses anciennes gloires 8 et 16 bits, à l’exception du troisième qui attendra une version Nintendo DS. Ce sixième volet, que beaucoup considère comme le meilleur bénéficie ici d’un portage fidèle et surtout traduit en français! C’est la première fois que c’était le cas et plutôt bien considérant le désastre de celle du septième épisode. Au moins, les horribles temps de chargement de la version PlayStation y sont absents.

Crédit photo: Jeux.ca