Publicité
Publicité

Xbox accueille formellement Bethesda dans son équipe

Hier, la Commission européenne donnait son feu vert à l’acquisition de Zenimax Media par Microsoft. Une transaction majeure dans l’industrie, chiffrée à 7,5 G$. Ceci met un terme à son long parcours d’approbation auprès des organismes de réglementation et de contrôle des marchés financiers d’ici et d’outre-mer.

La société fait désormais officiellement partie de la grande famille Xbox. Par conséquent, les huit studios qui étaient sous son égide appartiennent eux aussi à Microsoft :

  • Alpha Dog Games (Wraithborne)
  • Arkane Studios (Dishonored, Deathloop)
  • Bethesda Game Studios (Fallout, Starfield, The Elder Scrolls)
  • id Software (Doom)
  • MachineGames (Wolfenstein)
  • Roundhouse Studios
  • Tango Gameworks (Ghostwire: Tokyo, The Evil Within)
  • ZeniMax Online Studios (Fallout 76, The Elder Scrolls: Online)

Dans un nouveau billet, le dirigeant de Xbox Phil Spencer a partagé son enthousiasme par rapport à cette acquisition importante. 

« Maintenant que tout est officialisé, nous pouvons commencer à travailler ensemble pour livrer plus de jeux incroyables à tout le monde. À toutes les étapes qui ont mené à ce moment, j’étais inspiré et motivé par la créativité, la perspicacité et l’approche mettant en avant la communauté des personnes talentueuses à Bethesda », a déclaré Phil Spencer.

Sans confirmer quoi que ce soit, Phil laisse présager un avenir prometteur voire exclusif pour certaines propriétés de Bethesda sur Xbox. 

« Avec l’ajout des équipes créatives de Bethesda, les joueurs devraient savoir que les consoles Xbox, le PC et le Game Pass seront les meilleurs endroits pour découvrir les nouveaux jeux Bethesda, y compris certains titres dans le futur qui seront exclusifs aux joueurs PC et Xbox ».

La question que tout le monde se pose, c’est à savoir si Starfield ou The Elder Scrolls VI font partie de ces exclusivités énigmatiques. Nous savons déjà que les deux jeux seront offerts dès le premier jour sur Game Pass. Le langage utilisé par Phil Spencer laisse toutefois un flou.