Top 10 – Les modèles de PlayStation collector les plus rares

La PlayStation en aura vu de toutes les couleurs. Même si côté marketing, les consoles collectors de Sony ne se démocratiseront qu’à partir de la PS2, ça n’a pas empêché la firme de concevoir des modèles parfois uniques au grand dam des collectionneurs. Tour d’horizon de ces versions exceptionnelles.

1. PlayStation Video CD

Réservée au marché chinois et plus spécifiquement à celui de Hong-Kong, cette version de la PlayStation, sortie en 1997, est la seule version collector à avoir une particularité au niveau du hardware. En effet, cette PlayStation pouvait lire le format très spécifique du Video CD. Présenté comme des disques optiques tout à fait banals, les Video CD ou VCD sont un standard créé par Sony en 1993 et qui permet de lire des films de qualité équivalente à celles des cassettes vidéos VHS. En d’autres termes, c’était de la VHS en numérique. Relativement peu distribué en occident, ce format connait un vif succès en Chine notamment, d’où la présence d’un modèle de console spécifique pour saisir ce marché.
On la différencie des modèles classiques par sa couleur blanche alors que les autres sont grises (ou noire dans le cas de la NET YAROZE). De plus dans le coin en haut à droite on peut remarquer un “VIDEO CD” écrit en orange qui indique que c’est bien ce modèle qui lit ce format spécifique. Enfin le numéro de série est SCPH-5903 ce qui montre bien la destination de commercialisation de la console, le « 3 » indiquant en effet que la console était destiné au marché asiatique.

Crédit photo: Threader

2. PlayStation Men in Black

On sait très peu de choses sur cette PlayStation si ce n’est qu’elle est ultra collector. En effet, prix à gagner dans un concours, il n’en existerait qu’une poignée d’exemplaires. Elle vient avec le jeu tiré du film (très mauvais) et la jaquette, le tout encadré et signé, par les acteurs ou les développeurs, on ne le sait pas non plus. En plus, ce n’est pas le plus beau modèle car à bien y regarder, les ports manettes et cartes-mémoire conservent leur couleur grise prouvant que la console n’a même pas été démontée.

Crédit photo: Coleka

3. PlayStation Gold

Modèle unique exposée dans les bureaux de Sony à New York, il commémore la fabrication de la dix millionième console PlayStation. Cette étape a été atteinte le 30 novembre 1996 soit moins de deux ans après la sortie originale.

Crédit photo: Twitter

4. PSOne Gold

La PSOne sort en 2000 (le même jour qu’un certain Final Fantasy IX au Japon) et réduit sa taille d’un tiers, change d’alimentation électrique et de couleur. Mais en 2013, Sony a envoyé une version dorée à certaines personnalités de l’industrie en guide de carton d’invitation pour sa conférence de presse de l’E3 de la même année. À croire qu’ils avaient un stock quelque part dont ils ne savaient que faire. On ne sait en revanche rien au sujet du nombre d’exemplaires produits mais on peut raisonnablement penser que ça n’a pas dépassé les deux chiffres.

Crédit photo: Polygon

5. Kit de développement DTL-H1XXX

Lorsque Sony souhaite se lancer dans le jeu vidéo en tant que constructeur, son regard se porte sur un éditeur/développeur anglais connu pour la qualité de ses jeux mais également pour leurs kits de développement qu’il utilise lors de ses productions : Psygnosis (Lemmings, Shadow of the Beast). Ken Kutaragi sait en effet qu’un environnement favorable aux développeurs les rendra plus enclins à vouloir développer sur sa console de jeux. Sony décide donc d’en faire l’acquisition et de le transformer en siège européen de Sony Computer Entertainment.
Les premiers kit de développement PlayStation dont le nom officiel, tel que mentionné à l’endos des consoles, est Programmer Tool Debugging Station sont mis à disposition des studios dès 1995 afin de développer les jeux dans le meilleur environnement possible.
Esthétiquement, ces machines ressemblent en tous points à celles sorties dans le commerce à l’exception de leur couleur et de leur numéro de série. En effet, pour les identifier clairement Sony leur donne une couleur bleu foncé et un numéro de série spécifique DTL-H100X (pour Development Tools + Licensing Hardware).

Crédit photo: Coleka

6. Kit de développement DTL-H11XX et DTL-H12XX

En 1996, un nouveau modèle, de couleur bleu turquoise et au numéro de série DTL-H110X puis DTL-H12XX, est introduit. Les changements sont minimes et c’est surtout lecteur CD-ROM qui est amélioré afin d’éviter les problèmes d’usure précoce engendrés par le lecteur du modèle précédent.

Crédit photo: Coleka

7. PlayStation Net Yaroze

Sur consoles et dans les années 90, pour développer ses propres jeux, il fallait faire partie de l’industrie. Partant de ce constat, et voyant le succès grandissant de leur première machine, les responsables de la PlayStation décidèrent, Ken Kutaragi en tête, de lancer une politique d’ouverture en 1997 (septembre 1996 au Japon) en mettant en vente un modèle assez particulier de leur console phare. Toute de noire vêtue et accessible uniquement en vente par correspondance, la PlayStation NET YAROZE (“Yaroze” en japonais : “faisons-le tous ensemble”) permettait à tout un chacun, moyennant une somme avoisinant les 550£ soir plus de 5000 francs français soit 750€, de développer des jeux PlayStation. Le nom vient à l’origine d’un concours de game design appelé Game Yaroze! (qui signifie “Jouons à des jeux tous ensemble !”) et qui a débuté en 1995 avec une dernière version en 2006.
Pour moins de 1000$, un joueur passionné pouvait commander sa PlayStation de développement amateur. Le colis approchait les trois kilos, et contenait la console noire mat, deux manettes de couleur et texture identiques, un adaptateur secteur (qui était une particularité française, les autres régions disposaient d’un simple cordon d’alimentation), un câble vidéo avec un adaptateur pour l’Europe.

Crédit photo: Gamekult

8. Nintendo PlayStation

Impossible de ne pas aborder le cas de l’hybride Super NES et lecteur CD. Retrouvé en 2015 par un père et son fils lors d’une vente de garage ce prototype unique au monde est convoité par de nombreuses personnes. Bien qu’arborant le nom PlayStation, il s’agit avant tout d’une Super NES équipée d’un lecteur CD. C’est par ailleurs un produit de Sony conçu après la rupture de contrat avec Nintendo. Les inventeurs du Walkman voulaient aller de l’avant et ont conçu quelques machines (une centaine) avant de faire marche arrière.

Crédit photo: Polygon

9. Prototype post-Nintendo PlayStation

Et voici une image rare d’un prototype PlayStation accompagné des manettes loin d’être finales. On sait que cette machine a servi à démontrer les capacités du processeur, entre autres. Mais impossible de savoir combien il en existe encore et surtout s’ils sont toujours en état de marche…

Crédit photo: HardForums

10. PS4 20th Anniversary Edition

Trichons un peu pour la dernière et plaçons l’une des PS4 collector les plus rares. Il s’agit de l’édition anniversaire parue le 3 novembre 2014 à l’occasion des 20 ans de la sortie de la première PlayStation. Elle reprend les couleurs de cette dernière, ce qui nous a poussé à la placer ici même. 5 ans plus tard il faut toujours débourser un rein pour se la procurer.

Crédit photo: CNET