The Last of Us Part II : nudité et sexualité au programme

Il va sans dire que The Last of Us Part II est une sortie très attendue sur PlayStation 4 en 2020. Après la déception du délai annoncé en fin d’année 2019, la nouvelle date de sortie fixée au 29 mai approche petit à petit. Impatients, les joueurs grattent les fonds de tiroir à la recherche des moindres détails à propos de cette production anticipée.

La dernière bribe d’information nous vient du site officiel de l’Entertainment Software Rating Board (ESRB), en charge de coter chaque jeu vidéo en fonction de son contenu. L’organisme a évalué The Last of Us Part II pour un public Mature (17 ans et plus). Ce qui nous intéresse un peu plus, ce sont les deux mentions suivantes :

  • Contenu sexuel
  • Nudité

Il s’agit d’une première pour le studio Naughty Dog. Nous savions déjà que The Last of Us Part II serait plus mature (voire brutal) que ses prédécesseurs, mais ses créateurs semblent avoir poussé l’audace encore plus loin.

Nous savons que les personnages Joel et Ellie seront de retour dans cette suite. Est-ce que Naughty Dog explorera la sexualité de sa protagoniste homosexuelle au-delà du tendre baiser qui avait tant fait jaser? Quoi qu’il en soit, aborder un thème aussi sensible et mal exploité dans notre industrie est courageux. Si la sexualité et la nudité ne sont pas « forcés » à l’écran, le résultat n’en sera que plus saisissant.

Naughty Dog a le talent nécessaire pour faire en sorte que des aspects aussi sensibles demeurent de bon goût, même dans un contexte post-apocalyptique où tout le monde lutte pour sa survie. Une certaine scène du film The Road me vient tout de suite en tête et sans nudité, elle n’aurait pas du tout le même effet. La sexualité et la nudité occupent une place importante dans la société, alors je dis : pourquoi pas. Il faut simplement bien doser.

En poursuivant votre navigation sur Jeux.ca, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre navigation. En savoir plus sur notre utilisation des cookies