Une segmentation plus moderne du marché des gamers, selon Newzoo

Beaucoup plus scientifique que la plupart des tests que vous rencontrerez sur Facebook, le site Newzoo, qui s’auto-proclame chef de file en analytique et études de marché dans le secteur du divertissement et des technologies, a publié fin avril une nouvelle typologie qui segmente les gamers en 8 personas.

Peter Warman, le CEO de Newzoo, en explique la raison: «au cours des 10 dernières années, le marché du jeu vidéo a changé de manière drastique et pourtant, tout le monde utilise encore une segmentation qui date du début de la décennie». Son équipe d’experts a donc concocté une typologie de joueurs plus fidèle à l’ère actuelle, avec l’apparition de plusieurs joueurs-types absents jusqu’ici de plusieurs documents d’entreprises. L’étude porte une attention particulière aux habitudes de jeu, aux habitudes de visionnement et aux possessions d’objets vidéoludiques des répondants.

Sommairement, voici un aperçu des 8 personas de la nouvelle génération d’enthousiasmes du divertissement vidéoludique que donne Newzoo (attention, il s’agit d’un mélange d’interprétation et de traduction libre de l’anglais). Le pourcentage indique la proportion mesurée au sein de la population.

La segmentation des gamers, selon Newzoo (2019):

13% – Le gamer ultime : Le gaming est dans votre ADN. Peu de choses vous passionnent davantage. La plupart de vos économies, de vos temps libre et de vos discussions y sont consacré.

9% – Le mordu de périphériques (hardware enthousiast) : Vous désirez une expérience optimisée et vous surveillez toujours vos FPS. Votre ordinateur a probablement des néons de toute sorte de couleurs ou votre meuble de télévision met en valeur chacune de vos consoles.

9% – L’enthousiaste en tout genre : Vous jouez un peu à tout et vous vous documentez sur les jeux auxquels vous ne pouvez pas jouer, notamment en regardant des influenceurs ou des streamers en ligne.

4% – Le joueur conventionnel : Le temps que vous avez à investir, vous le prenez pour jouer vous-mêmes sur vos propres installations. Vous ne prenez que de temps en temps le pouls de la communauté en ligne.

19% – Le « cloud gamer » (le joueur de niches?) : Vous jouez surtout aux grands canons de l’industrie, à un type de jeu très spécifique, à un ensemble de jeux freemium (free-to-play) ou de jeux vidéo distribués en tant que service (ex : League of Legends) ou encore à une liste hétéroclite de jeux achetés en rabais.

27% – Le joueur qui passe le temps (time filler) : Vous jouez seulement quand vous avez du temps en trop ou dans des occasions entre amis. Seul, vous jouez surtout à des jeux sur mobile.

13% – Le joueur popcorn : Même si jouer n’est pas votre passe-temps favori, vous apprécier regarder une bonne partie ou socialiser autour.

6% – Le joueur d’estrade (backseat viewer) : Vous avez peut-être joué dans le passé, mais c’est en regardant un match intense d’esport que vous retrouvez désormais votre plaisir.

Grâce à ces nouvelles nuances, il est manifeste que la dichotomie entre «hardcore» et «casual» utilisée à outrance dans les dernières années est devenue fort désuète pour comprendre l’industrie.

Ce maigre 4% enregistré dans la catégorie du joueur conventionnel démontre aussi que les habitudes ont bel et bien évoluées. Votre tante a certainement un profil de joueur beaucoup plus complexe que vous ne l’imaginez et elle représente une clientèle plus qu’intéressante pour bon nombre de compagnies.

À quel persona correspondez-vous le plus?

Si jamais vous n’êtes pas certain dans quelle catégorie vous logez, vous pouvez connaître la réponse en répondant à un quiz simplifié sur le site officiel de Newzoo, en cliquant sur ce lien (anglais seulement). Cela vous permettra d’autre part à vous comparer avec le reste de la démographie.