Resident Evil 3 : comment le remake pourrait nous surprendre?

Annoncé officiellement à l’événement State of Play 2019 de Sony, le remake de Resident Evil 3 était l’un des secrets les moins bien gardés de l’industrie. Après le succès retentissant du remake de Resident Evil 2 en début d’année, Capcom aurait été barjot de ne pas revoir son troisième opus avec un RE Engine sophistiqué.

Pour ma part, Resident Evil 3 est mon favori de la série après Resident Evil 4. D’ailleurs, j’aime bien lire à quel point les joueurs sont agacés par la poursuite inlassante de Mr. X dans le remake de Resident Evil 2. Certains vont même jusqu’à modifier le jeu pour éliminer cet aspect pourtant crucial de l’expérience, citant un stress élevé.

Je me suis toujours dit « attendez de voir Nemesis! ». C’est comme Mr. X, mais sur les stéroïdes. Pour les néophytes, Nemesis est une arme biologique créée par Umbrella pour éliminer les survivants de Raccoon City, en particulier les membres de l’unité d’élite S.T.A.R.S. Beaucoup plus agressif et insistant, Nemesis n’a rien de rigolo.

Dans le jeu original, le monstre se rue vers le joueur. Il peut utiliser un lance-roquettes et fracasser des fenêtres. Il y a un réel sentiment d’urgence à chaque fois que vous croisez cette créature immonde. Ce qui n’est pas aussi vrai de Mr. X, plus facile à déjouer en règle générale.

Nous n’avons pas vu beaucoup du remake de Resident Evil 3, mais j’aimerais tout de même donner mon avis sur comment Capcom pourrait nous surprendre avec cette version renouvelée du survival-horror. Ce sera aussi une façon de partager mes attentes et mes idées pour faire de cette version du jeu la meilleure qui soit.

1- Plus de zones à explorer

Resident Evil 3 est un jeu court qui reprend beaucoup d’éléments de Resident Evil 2, dont une partie du poste de police. Explorer les rues de Raccoon City est intéressant, mais le level design laisse un peu à désirer avec une multitude de corridors et d’environnements confinés. Pour ce remake, je pense que Capcom pourrait nous surprendre avec des nouveaux lieux à visiter.

La ville en soi regorge de possibilités. Je pense par exemple à une épicerie, une pharmacie, des appartements. Ce ne sont pas les choix qui manquent. En tenant compte que le jeu original prend moins de 7 heures à compléter, Capcom doit vraiment élargir le concept de base. Je suis confiant que ce sera le cas. Après tout, Resident Evil 2 a ajouté la section de l’orphelinat, donc il serait logique de s’attendre à un traitement similaire ici.

2 – L’inclusion de nouveaux boss et le retour d’ennemis classiques

Petit spoiler ici : Resident Evil 3 ne compte qu’un seul boss, sans compter les nombreuses formes de Nemesis. C’est un peu décevant, car la série nous a habitué à un bestiaire assez riche et diversifié. Capcom pourrait vraiment améliorer l’expérience de son remake avec l’inclusion de boss supplémentaires.

Autre spoiler : même si j’ai adoré le remake de Resident Evil 2, l’absence d’ennemis uniques (araignées, coquerelles, papillon, etc.) m’a vraiment refroidi. J’aimerais que Capcom nous surprenne avec le retour d’au minimum les araignées traitées au RE Engine. Sinon, la Clock Tower ne serait plus du tout la même. Idem avec les Brain Deimos, certainement l’un des ennemis les plus effrayants de la série.

Pour être franc, je ne suis pas très optimiste. Dans son élan de modernité, Capcom semble éliminer plusieurs éléments moins « réalistes » ou à tout le moins jugés accessoires de Resident Evil. Il y a aussi la difficulté technique de recréer certains monstres, en particulier les araignées, dans le RE Engine.

3- Actions et conséquences enracinées dans le gameplay

Je suis prêt à parier que le système Live Selection de Resident Evil 3 ne sera pas de retour dans le remake, du moins pas dans sa forme originale. À certaines occasions, Jill devait prendre une décision rapide qui allait modifier l’expérience de jeu. Un peu comme dans un Livre dont vous êtes le héros.

Je crois que Capcom préfèrera une façon plus organique de nous présenter ces choix par le gameplay. Au lieu de se voir offrir un choix par texte, le joueur déclenchera différents scénarios selon sa prise de décision en temps réel. Par exemple, lorsque Jill rencontre Nemesis dans le restaurant, le choix de combattre ou de fuir viendra naturellement.

4 – Un Nemesis encore plus dynamique (et terrifiant!)

Nemesis talonne Jill pendant l’entièreté de Resident Evil 3. Nous savons que le monstre coriace à la voix rauque (STAAAARS!) dispose désormais d’un lance-flammes. Je crois que le remake ira encore plus loin, surtout au niveau de l’intelligence artificielle du chasseur.

À l’époque de la PlayStation, il n’était pas possible d’intégrer toutes les idées d’un prédateur intelligent dans Resident Evil. De nos jours, la technologie est suffisamment évoluée pour s’adapter aux comportements des joueurs. Je m’attends donc à un Nemesis qui prendra compte des actions de Jill dans Raccoon City pour tenter de la prendre en souricière, de la chasser sans relâche sans que cela repose sur des événements scriptés.

Le producteur du remake de Resident Evil 3, Peter Fabiano, a annoncé que Nemesis pourra apparaître à tout moment dans le jeu. En plus de courir, d’utiliser des armes et ses tentacules, le prédateur pourrait aussi avoir appris à mieux traverser les environnements. Je ne m’attends pas à un pro du parkour, mais un ennemi qui sait comment vous atteindre peu importe où vous vous cachez me semble beaucoup plus impressionnant.

5 – Un scénario revu et amélioré

Capcom nous prépare au fait que le personnage Carlos Oliveira occupera un rôle bien plus important que dans le jeu original. Et c’est tant mieux, car plusieurs points du scénario méritent d’être approfondis. Même s’il est le sauveur de Jill, Carlos était relégué à un rôle de second plan. Il sera intéressant de pouvoir l’incarner et d’en savoir plus sur ses motivations, son passé.

Il en va de même pour Brad Vickers. Dans le jeu original, son rôle est éphémère pour ainsi dire, sans vouloir gâcher la surprise aux joueurs qui découvriront ce remake pour la première fois en avril. Cette fois, Capcom veut lui accorder plus d’attention. Idem du côté de Dario Rosso et, en fait, de tous les personnages de soutien.

Jill Valentine semble aussi plus perturbée par son passage dans Raccoon City. L’un des segments les plus intriguants de la bande-annonce est sans doute sa vision dans un miroir sous forme de zombie. Spoiler alert: Jill se fait infecter dans Resident Evil 3 et je crois que Capcom a accordé plus d’attention à ce détail pour le remake, peut-être sous la forme d’hallucinations.

Mot de la fin

Voici ce que j’avais à partager concernant cette vision moderne de Resident Evil 3. J’ai volontairement omis de discuter du mode Mercenaries, car il a été annoncé qu’il ne sera pas de retour. Il a été remplacé par le mode asymétrique Project Resistance inclus à l’achat du jeu.

Le remake de Resident Evil 3 sera disponible à compter du 3 avril 2020 sur PC, PlayStation 4 et Xbox One.

En poursuivant votre navigation sur Jeux.ca, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre navigation. En savoir plus sur notre utilisation des cookies