PES devient eFootball et passe au modèle free-to-play

Source: Konami

eFootball remplace PES et devient gratuit

La mode du jeu en tant que service n’en est véritablement pas une. Tous les éditeurs s’engouffrent dans cette brèche. Ubisoft, Square Enix, Activision, Electronic Arts, etc. Le dernier en lice est Konami, développeur et éditeur japonais historique à l’origine de séries aussi populaires que Contra, Castlevania, Silent Hill ou encore Pro Evolution Soccer connu sous l’acronyme PES.

C’est de ce dernier dont il est question aujourd’hui puisque l’entreprise a fait un choix radical mais plutôt logique. Au lieu de sortir une nouvelle version tous les ans, Konami a décidé de changer complètement le modèle et le nom. PES devient donc définitivement eFootball et surtout adopte le modèle free-to-play (F2P).

« Définitivement », car le jeu portait ce nom depuis 2019 lorsque eFootball PES 2020 avait fait son apparition sur PlayStation 4, Xbox One, Android et iOS. À ce moment, la mention eFootball signifiait un focus sur le mode en ligne et les tournois de sports électroniques.

Désormais, c’est différent. eFootball, puisque c’est son nouveau nom, opère un virage unique dans la franchise. De payant, le jeu sera gratuit. Mais on peut s’attendre à voir débarquer toute une ribambelle de contenus payants, des équipes aux stades en passant par d’autres éléments auxquels nous ne pensons pas. De plus, Konami nous promet une expérience cross-platform et cross-generation d’abord entre les consoles puis consoles et PC, puis enfin avec les plateformes mobiles au courant de l’hiver prochain. Le changement de moteur n’est pas étranger à ces nouveautés puisque Konami abandonne le Fox Engine et passe à l’Unreal Engine 4 bien plus polyvalent et accessible.

efootball

En termes de contenu, on sait que le jeu sera disponible avec les équipes suivantes, entre autres : Juventus, Barcelona, Arsenal et Manchester United. Le sport électronique fera également son apparition dès l’hiver prochain.