Si vous avez atteint un bon niveau en matière de FPS compétitifs et si les longues soirées passées sur CSGO et Halo vous manquent, The Forge Arena a été développé spécialement pour vous. Le tout premier jeu du studio Québécois naissant Freezing Raccoon a été créé avec de grandes ambitions en tête en matière de eSports et est d’ores et déjà disponible en bêta

Un gameplay simple et efficace

Développer une communauté solide autour d’un tout nouveau titre optimisé pour la compétition et se hisser au plus vite parmi les jeux phares de la scène eSport, tel est le paris audacieux que le jeune studio Québécois Freezing Raccoon tente de tenir avec le développement de son tout premier jeu: The Forge Arena. Se déroulant dans un univers futuriste qui n’est pas sans rappeler Halo ou Planetside, le titre propose un gameplay très proche d’autres FPS compétitifs classiques, notamment CSGO. Deux équipes de cinq joueurs s’élancent en chute libre dans une arène et s’affrontent lors de parties en dix points. Chaque partie est découpée en manches de deux phases. Lors de la première, les deux équipes doivent se disputer le contrôle d’explosifs lors d’une classique capture de zone. Cette phase préliminaire détermine le déroulement de la deuxième phase, lors de laquelle l’équipe ayant réussit à s’emparer des bombes devient attaquante et doit aller armer ses explosifs dans la base de l’équipe adverse en empêchant ses opposants de les désamorcer. Les joueurs peuvent améliorer leur équipement et customiser leurs armes au début de chaque manche en accumulant des points. L’expérience de jeu est simple, efficace et rappellera beaucoup de souvenirs aux joueurs de Counter Strike. Si le jeu n’est actuellement qu’en version bêta,  il pose déjà les bases d’un gameplay agréable à jouer et potentiellement très compétitif.

Quel avenir compétitif pour le jeu?

Si le jeu proposera à l’avenir des matchs amicaux permettant à pas moins de vingt quatre joueurs de s’affronter, The Forge Arena a donc avant tout été développé pour le eSport. Le fondateur et propriétaire du studio, Artur Minacov, a déjà exprimé dans une entrevue Anglophone avec le site eSport insider de grandes ambitions pour le futur du jeu sur la scène compétitive.

“Nous sommes ici pour le long terme, et nos objectifs sont grands. […] l’objectif de The Forge Arena est de devenir un jeu qui aura toujours une communauté active dans vingt ans” a-t-il déclaré lors de cette entrevue.

The Forge Arena prévoit de lancer sa toute première compétition à l’occasion de la Dreamhack Canada qui se déroulera à Montréal en Septembre prochain, lors de laquelle plusieurs Streamers et joueurs de FPS compétitifs bien connus du public s’essaieront au jeu et se disputeront une somme pouvant aller de 50,000 à 150,000 dollars. The Forge Arena pourra-t-il rivaliser avec les FPS majeurs déjà présents dans le milieu? Réussira-t-il à attirer une base de joueurs assez importante pour leur tenir tête? Si toutes les questions sont possibles, les développeurs Québécois semblent déterminés à jouer dans la cour des plus grands et à faire de leur jeu le titre eSport de demain.  

Version bêta disponible!

The Forge Arena est d’ores et déjà disponible en version bêta et peut être pré commandé en plusieurs versions allant de 24,99 à 74,99 dollars. Si le jeu bénéficie d’une grande marge d’amélioration technique et est encore parsemé de problèmes d’optimisation et de bugs variés, il est mis à jour toutes les semaines et s’améliore continuellement sur la base des retours et commentaires de la communauté. The Forge Arena est un jeu à surveiller de prêt pour ceux et celles qui souhaitent s’engager dans un FPS hautement compétitif et le voir grandir en même temps que sa communauté. Les amateurs de Counter Strike et de Halo y trouveront sans doute leur bonheur.

Bêta de The Forge Arena en vidéo