L’éditeur Square Enix a tenu une séance d’information avec ses actionnaires au sujet des ventes réalisées pour le troisième trimestre de l’année fiscale 2019 qui se terminait en décembre 2018.

Le 5 février dernier, Square Enix conviait ses actionnaires à une séance d’information animée par Yosuke Matsuda, président et directeur délégué, ainsi que Kazuharu Watanabe, directeur financier. Pour la société, c’était l’occasion d’ouvrir ses livres et de donner l’heure juste quant aux ventes réalisées pour la période de 9 mois qui se terminait le 31 décembre 2018, soit le troisième trimestre de l’année fiscale qui prendra fin le 31 mars 2019.

Tel que présenté par M. Watanabe, les chiffres ont été à la baisse pour Square Enix au cours de cette période. Les ventes nettes ont reculé de 4,8 % pour atteindre 179 milliards de yens, le bénéfice d’exploitation a chuté de 65,3 % pour atteindre 11,7 milliards de yens, le revenu ordinaire a diminué de 54,1 % à 15,9 milliards de yens et le revenu net attribué aux actionnaires de la société mère a perdu 60,1 % de sa valeur à 8,9 milliards de yens.

Square Enix a expliqué ces chutes dramatiques par un important amortissement des coûts de développement et un budget marketing à la hausse. La sous-division des jeux en haute définition a vu ses ventes nettes grimper par rapport à l’année précédente, notamment grâce à la sortie des jeux Shadow of the Tomb Raider et Just Cause 4. Par contre, la sous-division des MMOs bat de l’aile malgré la disponibilité de nouvelles extensions pour Final Fantasy XIV et Dragon Quest X.

M. Watanabe a avoué que la performance des jeux pour téléphones intelligents et navigateurs web n’a pas été à la hauteur des attentes. Malgré un bon départ pour Romancing SaGA Re;universe offert depuis décembre, l’étendue de son succès ne se fera pas ressentir avant le prochain trimestre. Du côté du divertissement, Square Enix avait enfin du positif à transmettre avec des ventes nettes de 34,2 milliards de yens (+2,7 milliards par rapport à 2017). L’éditeur a expliqué cette hausse par un marché arcade toujours en vogue et la sortie de nouvelles machines, alors que le bénéfice d’exploitation de ce secteur est à la baisse en raison de manutention des bornes d’arcade.

Quel futur en 2019 pour Square Enix?

Yosuke Matsuda a fait le point sur les choses à venir pour Square Enix au quatrième trimestre de l’année fiscale qui se terminera le 31 mars 2019. Puisque Just Cause 4 n’a pas atteint les cibles de vente prévues par la société et que la division des jeux mobiles bat de l’aile, il y aurait matière à s’inquiéter. Toutefois, M. Matsuda s’est fait rassurant en rappelant que la sortie du jeu Kingdom Hearts III devrait mousser les ventes au cours du trimestre actuel, idem du côté de Romancing SaGA Re;universe qui bat déjà les pronostics les plus encourageants.

Malgré quelques soubresauts, Square Enix compte toujours atteindre sa cible de 40 à 50 milliards de yens en bénéfice d’exploitation pour l’exercice qui prendra fin le 31 mars 2020. Appelée à commenter à ce sujet, la société n’a pas voulu dévoiler ce qui se trame dans ses studios, précisant que de nouvelles annonces pourraient avoir lieu à l’approche du E3 2019.

Commentaires