Les plus chanceux d’entre vous ont peut-être pu assister à la Six Invitational 2018 qui s’est tenue à Montréal cette semaine. Ces cinq jours intenses ont été accompagnés d’un gros lot de révélations quant au nouveau contenu à paraître en jeu très bientôt! Voici, rien que pour vous, un condensé d’informations sur ce qui s’en vient.

 

Des changements niveau gameplay.

Ubisoft visant le développement de pas moins d’une centaine d’opérateurs et voulant en introduire huit nouveaux au cours de cette année, créer un système de pick and ban devenait essentiel afin de laisser aux joueurs la liberté d’exploiter la méta à son plein potentiel. L’introduction de ce système sera l’une des grosses nouveautés de cette troisième année. Suivant le modèle déjà existant de certains MOBAs, les deux équipes auront, au début de chaque partie, la possibilité de bannir un attaquant et un défenseur, pour un total de quatre opérateurs exclus pour l’ensemble de la carte. Cette phase de pick and ban sera suivie d’une phase de révélation lors de laquelle chaque équipe obtiendra un aperçu de la composition du camp adverse et pourra au choix changer un de ses personnages pour s’adapter. Si cette nouveauté devrait être lancée lors de la saison deux pour la pro league, le temps nous indiquera sûrement si elle sera disponible pour le reste du jeu.

Autre nouveauté, là où les équipes alternent actuellement les rôles d’attaque et défense à chaque manche, les parties se dérouleront désormais sous la forme de cinq attaques et cinq défenses consécutives. Ce remaniement a pour principaux objectifs d’obliger les équipes à adapter leurs stratégies sur la longueur et d’améliorer l’expérience des spectateurs en rendant les parties plus fluides et plus lisibles.

Quelques changements pour les cartes:

Si de nombreuses cartes du jeu subiront des changements mineurs (nouveaux éléments de décor, changements de textures…) cette troisième année sera surtout marquée par certains remaniements majeurs de level design pour certaines cartes, notamment Hereford et Clubhouse. Nous vous laissons découvrir ces changements en vidéo.

Aperçu vidéo du remaniement des cartes

Les cartes « Hereford base » et « Club House » sont complètement remaniées.

Les deux nouveaux opérateurs en détails!

On connait désormais plus de détails sur les nouveaux opérateurs, Finka et Lion, tous deux spécialistes en armes chimiques et menaces biologiques jouables en attaque.

Aperçu des nouveaux opérateurs Finka et Lion

La présence de l’agent Russe Finka sur la carte offrira à toute son équipe un bonus global qui s’avérera particulièrement intéressant à exploiter pour plusieurs raisons. Ce boost vous permettra de recharger et viser plus vite et réduira le recul de vos armes pendant vingt secondes, et ce peu importe votre position sur la carte. De plus, l’activer vous accordera temporairement vingt points de vie supplémentaires tout en ressuscitant vos coéquipiers à terre. Pour couronner le tout, l’effet vous rendra moins vulnérables aux barbelés et grenades flash, mais plus facilement détectables par Pulse et à la merci des fumées toxiques de Smoke. Vous découvrirez ses forces et ses points faibles en jouant, mais sachez d’avance que Finka sera un adversaire redoutable face à Ela (qui subira d’ailleurs enfin un véritable nerf) et requerra une coordination et une communication soignée au sein de l’équipe afin d’être utilisée à son potentiel complet.

Lion, le deuxième opérateur d’attaque Français, sera équipé d’un gadget appelé EE-One-D qui, quand activé, lui permettra de détecter tous les défenseurs en mouvement pendant un créneau de quatre secondes. Les défenseurs recevront un avertissement avant son activation, et devront arrêter de bouger pendant ce laps de temps sous peine d’être instantanément repérés. Cette habileté sera utilisable trois fois durant le round et prendra dix secondes à se recharger, son utilisation devra donc être minutieuse et stratégique (lors d’une phase de désamorçage?).

Les deux nouveaux opérateurs en action!

Une vidéo montrant les gadgets et les armes des deux nouveaux opérateurs.

Outbreak: survivez à l’enfer de Truth or Consequences.

Un satellite Soviétique s’est écrasé sur la ville de Truth or Consequences au Nouveau Mexique, relâchant un dangereux parasite sur la ville et transformant ses habitants en créatures sanguinaires. Lors de l’événement temporaire Outbreak du 6 mars au 3 avril, Vous pourrez aller affronter cette menace en équipes de trois, où chaque membre devra jouer un rôle stratégique pour optimiser vos chances de survie dans l’enfer de la ville.

« Gameplay » du mode Outbreak de Rainbow Six: Siege
« Gameplay » du mode Outbreak de Rainbow Six: Siege

Truth or Consequences vous mettra face à cinq créatures différentes ayant toutes leurs particularités. Le Grunt; monstre le plus commun, devra de préférence être éliminé avec discrétion afin de ne pas le laisser appeler le reste de la horde en renfort. Le Breacher devra être tenu à distance ou il n’hésitera pas à se faire exploser sous vos pieds et à détruire des murs protecteurs, offrant ainsi un passage de choix pour vous encercler. Le Rooter vous attaquera à longue portée et sera en mesure de vous immobiliser temporairement, faisant de vous une proie facile. Le Smasher, adversaire coriace qui n’est pas sans rappeler le fameux Tank de Left 4 Dead, vous chargera dessus et ne pourra être abattu qu’en attaquant son point faible: le dos. Enfin, le Apex, ennemi le plus redoutable du mode, pourra vous attaquer à distance, vous aveugler et appeler des vagues de Grunts en renfort.

Les ennemis du mode Outbreak de Rainbow Six: Siege
Les ennemis du mode Outbreak de Rainbow Six: Siege

Ces divers ennemis pourront être affrontés sur trois cartes différentes; Resort; un hôtel où il vous faudra faire exploser des nids d’infectés, Hospital, où vous devrez escorter un médecin en sûreté tout en repoussant les vagues de monstres à vos trousses, et Junkyard, l’épicentre du désastre où vous pourrez annihiler la menace une bonne fois pour toutes. Les parties devraient durer entre vingt et trente minutes, et deux modes de difficulté seront disponibles, le mode normal et le mode pandémie.

Outbreak est avant tout un moyen pour Ubisoft de remercier sa communauté et ouvrira une toute autre façon d’envisager le gameplay du jeu. Fini le désamorçage de bombes et la libération d’otages, à Truth or Consequences, l’économie de munitions n’est pas une option, et il vous faudra vider vos chargeurs face à des vagues d’ennemis particulièrement agressifs. A noter que les joueurs de Tachanka parmi vous se plairont sûrement dans ce nouvel environnement, où vous pourrez faire cracher du plomb à la LMG fixe jusqu’à l’en faire surchauffer.

Vingt minutes de gameplay sur Outbreak

Un nouveau mode de jeu très différent de ce que l'on connait!

On nous avait promis du nouveau contenu, et on ne nous avait pas menti! Cette année 2018 apportera son lot de nouveautés et promet une vie encore longue et riche au titre de Ubisoft.

Bonne découverte et bon jeu à tous et à toutes!

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.