Fortnite ressemble fortement à PUBG, c’est une raison suffisante pour BlueHole pour intenter une action en justice.

BlueHole (PUBG) c. Epic Games (Fortnite)

L’épineuse et trouble question de droits d’auteur dans le jeu vidéo est à nouveau sur le devant de la scène. En effet, les coréens de BlueHole ont décidé de saisir la justice coréenne pour violation de copyright. Ils estiment que l’interface utilisateur (UI) et les objets du jeu d’Epic Games sont du plagiat pur et simple de PUBG.

S’il est vrai que le mode de jeu Battle Royale de Fortnite a sauvé le titre américain alors en complète déroute, il ne faut pas oublier que Brendan Greene (PlayerUnknown) n’a rien inventé. Revenons un peu en arrière.

Le mode de jeu Battle Royale si populaire de nos jours découle d’un mod pour Minecraft créé en 2012. Bien que le nom soit une référence directe à l’excellent film de Takeshi Kitano, c’est plutôt Hunger Games qui a inspiré les moddeurs. Greene lui-même n’a débuté qu’en 2013 en créant le mod Battle Royale pour DayZ (lui-même un mod pour ARMA 2).

De plus, pas plus tard qu’hier, des développeurs de BlueHole avouaient ne pas avoir été la hauteur sur certains points. Ils évoquaient notamment la performance graphique et les pertes de fps. C’est depuis toujours le talon d’Achille de PUBG et c’est exactement sur ce point que Fortnite a tiré son épingle du jeu. La puissance de l’Unreal Engine entre les mains de ses créateurs a fait la différence. La vitesse étant un élément essentiel de l’expérience, Epic Games a logiquement dominé.

Enfin n’oublions pas que Fortnite dépasse allègrement PUBG en termes de vues sur Twitch par exemple. C’est également le cas en termes de ventes. Dès lors, l’attaque de BlueHole prend un tout autre sens. Difficile de ne pas y voir là un acte insensé d’une compagnie avec un jeu en perte de vitesse sur son concurrent.

Commentaires