Atsushi Inaba, qui a fondé le studio PlatinumGames en 2007 aux côtés de Shinji Mikami, Hideki Kamiya et Tatsuya Minami, n’est pas très excité par les futures consoles de Microsoft et de Sony.

Dans un entretien accordé à VideogamesChronicle au cours du E3 2019, Inaba s’est avoué peu impressionné par l’architecture des futures consoles de salon. Selon lui, l’absence de puces personnalisées qui ont définies les générations passées est notable.

« Je suis persuadé que la fluidité sera améliorée, que les graphiques seront meilleurs et que les temps de chargement réduits permettront peut-être une plus grande accessibilité… c’est bien pour le consommateur. Mais c’est du pareil au même, bien honnêtement, en comparaison aux générations antérieures. Ce n’est rien de perturbateur ou de très innovateur, à mon avis ».

Une industrie en panne d’inspiration?

Il n’est pas nouveau de comparer les consoles récentes à des ordinateurs munis de systèmes d’exploitation personnalisés. En ce sens, Inaba tient peut-être quelque chose. « Les consoles étaient définies par des puces uniques qui n’étaient pas compatibles avec les PC. De nos jours, les fabricants ne font que prendre du matériel qui existe déjà ».

« La Switch, par exemple, utilise une (puce) Tegra qui existait déjà. Les autres consoles utilisent des puces et des cartes graphiques très similaires à ce que l’on peut voir sur PC, peut-être un peu mises à jour. Rien n’est plus unique à une console ».

Stadia à la rescousse?

Inaba s’est dit plus enthousiasmé par les différentes plateformes cloud comme Stadia de Google qui, on vous le rappelle, aura un bureau à Montréal.

« Il est difficile d’être excité par des choses qui existent déjà en quelque sorte, mais qui ont été redéfinies dans une certaine mesure. C’est ce qui explique pourquoi, dans mon cas, des créations comme les plateformes cloud représentent l’innovation et quelque chose de vraiment, vraiment différent…ce sont des plateformes qui me fascinent et qui laissent place à une tonne d’innovation ».

Bien qu’aucun jeu de PlatinumGames ne figure parmi les 31 confirmés à ce jour sur la plateforme Stadia, pourrait-on voir des titres comme Bayonetta ou encore Vanquish après de telles éloges par Inaba? L’histoire nous le dira, mais nous pouvons croire que ce sera le cas.

Commentaires