La réussite d’Hearthstone est plus étonnante car la manière d’y jouer est beaucoup moins vitaminée que les jeux ci-dessus, même si les développeurs du jeu ne cessent d’apporter des nouveautés en terme d’animations pour rendre le tout plus vivant et plus animé.

Hearthstone, c’est le phénomène e-Sport que personne n’avait vraiment vu venir. Alors que les grands succès internationaux des jeux d’aventure, de shooting, de stratégie et d’action tels que League of Legends, Counter Strike et Overwatch League, ou encore les plus récents Fortnite et PlayerUnknown’s Battlegrounds, ne surprennent qu’à moitié tant leurs contenus sont bourrés d’action et de gameplay excitants et rapidement addictifs, la réussite d’Hearthstone est plus étonnante car la manière d’y jouer est beaucoup moins vitaminée que les jeux ci-dessus, même si les développeurs du jeu ne cessent d’apporter des nouveautés en terme d’animations pour rendre le tout plus vivant et plus animé.

Un tournoi Hearthstone, de par son gameplay spécial, c’est un peu un mix entre une partie de World of Warcraft et une table finale de l’European Poker Tour. Car Hearthstone est avant tout un jeu de cartes donc, à l’instar des fameuses cartes Magic des années 2000, les joueurs s’affrontent à coups de cartes aux différents pouvoirs spéciaux dans le but de défaire leur adversaire, pour gagner de nouvelles cartes plus puissantes et d’amasser les pouvoirs et les récompenses. Le tout dans un univers mi médiéval, mi fantastique, emprunté à Warcraft puisque c’est le même studio, Blizzard Entertainment, qui en est à l’origine.

Une grande popularité dès ses débuts

Sorti en 2014 sans grande pompe, le jeu a très rapidement conquis un public nombreux et aux profils variés. Trois ans après sa sortie, le studio Blizzard annonçait que plus de 70 millions de joueurs différents s’étaient inscrits au jeu. Un succès total donc, pour un jeu qui au départ n’était qu’un simple spin-off de Warcraft, mais l’apprenti a fini par rattraper le maître.

Preuve irréfutable de la popularité d’Hearthstone : du 28 juin au 1 juillet prochain se tiendra le championnat d’été 2018 en Californie, et s’il est trop tard pour se qualifier pour la grande finale, les 16 heureux gagnants étant déjà connus, il sera toujours possible de suivre la compétition depuis votre ordinateur, à travers la chaîne Twitch officielle du jeu. De plus, les deux derniers jours seront également ouverts au public pour assister à la grande finale du Top 8. Donc si vous avez la chance de vous trouver à Los Angeles, c’est à la Blizzard Arena que cela se passera.

De plus, de nombreuses activités parallèles seront prévues par les organisateurs pour tous les visiteurs et spectateurs, tels que des tournois parallèles, un Bras de Fer spécial, ou même la possibilité d’affronter un des développeurs du jeu en 1 contre 1. Pour tous les participants et les vainqueurs, des lots seront distribués, même si ceux-ci ne seront évidemment nullement comparables avec le jackpot que se partageront les meilleurs joueurs du championnat d’été officiel. Pour rappel, les quatre gagnants remporteront une des très rares places pour le championnat du monde 2018 de Hearthstoneoù tous les plus grands joueurs de la planète seront réunis.

hearthstone-2
Photo by BagoGames/CC BY 2.0

Si Hearthstone a moins de potentiel pour attirer un public large et non-averti comme le font bien plus facilement les jeux en Battle Royale, c’est auprès des connaisseurs et des puristes que le jeu connaît un véritable essor particulier car il est très difficile de devenir un bon joueur de Hearthstone du jour au lendemain, mais cela passe d’abord par des heures d’apprentissage et de découverte de toutes les facettes du jeu et de ses diverses stratégies pour petit à petit faire évoluer son personnage vers les plus hautes sphères et la gloire éternelle.

Commentaires