Ce n’est pas si surprenant quand on y pense. Stadia est dirigée par Jade Raymond qui a fait une bonne partie de sa carrière à Montréal. Normal donc que Google Stadia souhaite y fonder un studio.

Une entité à part pour Google Stadia à Montréal

C’est une offre d’emploi repérée par nos confrères de Les Affaires qui indique l’ambition de Google Stadia pour sa plateforme de jeux en diffusion continue ou streaming dans la langue Shakespeare. On se posait justement la question si vous vous souvenez lors de l’annonce du projet à la GDC au mois de mars. On a désormais notre réponse. Mais comme l’indique le site web Les Affaires, Google Montréal n’a pas souhaité commenté plus avant les offres d’emploi. L’une d’elle est pour le poste de chef de la direction et directeur général du studio. Entre autres, le candidat idéal devra « attirer et fidéliser les meilleurs talents de l’industrie du jeu vidéo », « créer une culture qui s’aligne avec les valeurs de Google », « veiller à ce que les jeux du studio soient livrés dans les délais, dans les limites du budget »

Les autres offres sont pour un directeur des technologies, un chef des activités de production et un partenaire commercial administratif.

En tout cas, on est ravi de voir que Google prend le jeu vidéo très au sérieux et souhaite s’entourer des meilleurs talents pour arriver à ses fins. Car comme avec les annonces de l’E3 2019, on sait que les grands gagnants dans toute cette histoire, c’est nous en tant que joueurs et consommateurs.

Pour rappel, Stadia sera disponible dès le mois de novembre avec 31 jeux puis tous le catalogue Ubisoft via Uplay+ en 2020.

Commentaires