En l’espace de quelques mois, Assassin’s Creed Origins fait deux fois mieux que son prédécesseur

 

Des ventes records pour Origins

Ubisoft vient de publier son bilan trimestriel qui clôturait l’année civile. Par la voix de son PDG et co-fondateur, Yves Guillemot, le troisième éditeur mondial révèle un chiffre d’affaire impressionnant. Pour le dernier trimestre se terminant 31 décembre 2017, Ubisoft a engrangé 725 millions d’euros en hausse de 36% par rapport à l’année précédente. Parmi les grandes sorties de l’éditeur se trouvaient South Park L’Annale du Destin mais aussi et surtout Assassin’s Creed Origins.

À la fin de l’année civile 2017, ce dernier était en passe de dépasser l’épisode précédent, Syndicate. Autant dire que c’est désormais chose faite et une très bonne chose pour la franchise. Ces excellents résultats ont très certainement fait prendre conscience aux pontes d’Ubisoft de l’utilité de ne pas essorer une franchise jusqu’à plus soif. Au contraire, laisser le temps aux joueurs de désirer une franchise est ce qu’il peut arriver de meilleur et Assassin’s Creed Origins en est un bon exemple.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.