NetEase Montréal, un nouveau compétiteur dans la Ville aux cents clochers

Après avoir pris une participation minoritaire chez Behaviour, le géant chinois NetEase ouvre son propre studio à Montréal

NetEase est un nom qui ne dira sûrement rien à la plupart des joueurs occident. Et pourtant dites vous qu’il s’agit de l’un des plus gros acteurs du secteur dans le monde. Comme le rappelle La Presse, NetEase c’est 22 726 employés en date de décembre 2018, 9,8 milliards de dollars US de revenus l’an passé, dont des bénéfices de 942 millions. 30% de ses revenus sont partagés entre 5 jeux en ligne. Plus de 100 jeux mobiles (originaux ou tirés de licences existantes) dans son catalogue. Eh bien désormais c’est avec NetEase Montréal qu’il faudra compter.

Récemment, l’éditeur et développeur de l’empire du milieu a décidé de prendre de l’expansion en occident mais de façon progressive. En effet, plutôt que de chercher à abreuver le monde de licences qu’il ne connaitrait pas, l’entreprise a d’abord choisi de voir comment se faisait le jeu vidéo en occident en aidant d’autres studios au passage. C’est ainsi que NetEase a d’abord pris des participations minoritaires chez Bungie (les aidant à s’émanciper d’Activision au passage), Quantic Dream, puis Behaviour Interactif. Mais maintenant il faut aller de l’avant et quel meilleur endroit que Montréal pour le faire?

En effet, ce choix n’est pas anodin. Montréal est connue comme étant la troisième ville en termes de développement de jeu vidéo dans le monde. De plus, les crédits d’impôt et autres avantages socio-économiques sont très réputés. On a hâte de voir ce que Netease Montréal, ce nouveau joueur, va proposer.

En poursuivant votre navigation sur Jeux.ca, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre navigation. En savoir plus sur notre utilisation des cookies