Multiples cas d’accusations d’agressions sexuelles dans l’industrie du jeu vidéo

Comme le rapportait hier le site The Verge, de nombreuses femmes ont pris la parole sur les réseaux sociaux notamment pour accuser certaines personnalités de l’industrie du jeu vidéo d’inconduite sexuelle. Le mouvement #MeToo, qui touchait surtout l’industrie du cinéma, serait-il enfin arrivé jusque dans l’industrie du jeu? À en croire les textes des victimes, c’est le cas.

Des accusations qui touchent certaines personnalités du milieu

Le premier cas rapporté par le site web américain est celui de Nathalie Lawhead, une conceptrice de jeu de Californie, qui a pris sa plume dans un long billet de blogue et accuse Jeremy Soule de l’avoir violée en novembre 2008. Lui, c’est un compositeur de renom qui a œuvré notamment sur la série The Elder Scrolls ou le MMORPG Star Wars The Old Republic. En d’autre mots, c’est une véritable personnalité de l’industrie. Comme elle le souligne sur Twitter, elle n’a rien à gagner en portant de telles accusations. Elle sait également qu’elle risque de se faire attaquer de toutes parts, notamment par les fans de l’artiste. On voit comment ceux de Michael Jackson ont réagi au documentaire Leaving Neverland.

The Verge cite aussi Zoe Quinn, conceptrice également, connue pour le jeu Depression Quest, le livre Crash Override. C’est via Twitter qu’elle raconte comment elle a été agressée par Alec Holowka, l’un des développeurs Indie du moment à l’origine de Night in the Woods et compositeur de Towerfall Ascension. Les premières conséquences sont d’ores et déjà là puisque les collègues d’Holowka ont coupé les ponts avec ce dernier (certains depuis longtemps) et son prochain jeu est annulé.

Quoi qu’il en soit, il est temps que l’industrie se réveille et commence à rapporter ces faits. À notre niveau, on se souvient du tragique témoignage de Pia Victoria-Jacquemart, journaliste jeu vidéo qui avait décrit avec force détails ce qu’elle avait eu à subir tout au long de sa carrière. Courage à toutes celles qui oseront parler et qu’elles ne s’arrêtent pas.

En poursuivant votre navigation sur Jeux.ca, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre navigation. En savoir plus sur notre utilisation des cookies