Moon, l’obscur RPG PlayStation qui arrive sur Nintendo Switch

Moon bientôt disponible en anglais

Pour une surprise ! J’ai découvert Moon lorsque j’ai rédigé la critique pour le livre de Geeks-Line PlayStation Anthologie Volume I 1994-1997. Plutôt que de paraphraser, voici ce qui a été imprimé page 333 : « Dans Moon, vous incarnez un enfant qui passe ses journées à jouer à son jeu vidéo préféré jusqu’au jour où il se fait happer et atterrit précisément au cœur du jeu. Cela dit, ce nouveau monde est bien différent de celui de son passe-temps favori. Point de combats dans cette version, mais des quêtes à réaliser en discutant avec différents personnages. Il faudra alors accumuler des points d’amour qui vous permettront de rentrer un jour chez vous. »

Pour compléter cette courte critique, précisons que le monde en question est dévasté suite au passage du héros préalablement contrôlé par notre protagoniste. Inutile donc de proposer des affrontements puisqu’il n’y a plus rien à affronter ! Ce jeu d’un autre genre paru en 1997, on le doit à Love-de-Lic, un studio japonais fondé par des anciens de Square. Ils ont notamment travaillé sur Super Mario RPG et Chrono Trigger. Autant dire qu’ils connaissent leur sujet. En tout cas, Moon fleure bon cette époque de tous les possibles. Ce moment charnière dans le jeu vidéo où le format CD était libérateur pour les développeurs. Sky is the limit comme disent nos voisins. Donc pourquoi ne pas créer un anti-jeu de rôle ? Ça coûtait moins cher que de commander des cartouches d’avance. Notons aussi que Moon a servi d’inspiration pour Undertale.

Si son arrivée imminente sur Nintendo Switch au Japon est déjà surprenante en soi, sa prochaine venue en occident l’est encore plus. Surtout que c’est Tim Rogers, journaliste de Kotaku, qui s’occupe de la traduction anglaise du jeu. Moon Remix RPG Adventure sera disponible le 10 octobre au pays du soleil levant et « bientôt » chez nous.

En poursuivant votre navigation sur Jeux.ca, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre navigation. En savoir plus sur notre utilisation des cookies