Publicité
Publicité

Trouvailles vidéoludiques – Oxenfree

Une poignée d’amis se retrouvent sur la plage d’une île isolée, mais leur soirée tourne à l’horreur lorsque la radio se met à capter des fréquences qui n’existent pas.

OXENFREE par Night School Studio

oxenfree

Oxenfree est un thriller psychologique doté d’une ambiance envoûtante et d’un gameplay très accessible. Facile d’approche, le jeu propose des mécaniques simples mais bien senties, une interface claire et efficace, ainsi qu’un style visuel à la fois sombre et naïf. La qualité des environnements sonores est percutante et la mécanique de la radio, centrale dans le déroulement du jeu, est particulièrement bien réussie.

Malgré toutes ces qualités, et malgré une narration bien maîtrisée, le récit raconté ne sort jamais vraiment de l’ordinaire. Des lettres cachées racontant l’histoire de l’île ajoutent un brin de saveur à l’univers, et la fin peut donner quelques frissons, mais on ne trouve ici rien de particulièrement original. Sauf peut-être un sous-marin nucléaire. Et encore.

Néanmoins, Oxenfree se mérite une place au Musée vidéoludique, entre autres grâce à son ambiance unique et à ses environnements sonores extrêmement satisfaisants. Fouiller les fréquences radio pour décrypter des voix lointaines est un plaisir qui ne s’épuise pas!

Excellent si vous cherchez :
+ Des personnages vivants et bien développés
+ Un jeu court et facile d’approche

À éviter si vous cherchez :
– Un récit original
– Un jeu d’horreur qui ne pardonne pas

 

Verdict

Les plus

  • Superbe ambiance visuelle et sonore
  • Excellents dialogues et voice acting
  • Contrôles simples et interface efficace
  • Puzzles légers aux mécaniques fluides
  • Plusieurs fins possibles

Les moins

  • Mouvements lents et allers-retours fréquents
  • Difficulté inexistante

Note finale 9 / 10