Le plein d’annonces pour les 35 ans de Dragon Quest

Source: Square Enix

Des annonces en pagaille pour les 35 ans de Dragon Quest

Aujourd’hui est un jour bien particulier pour les amateurs de JRPG. En effet le 27 mai 1986 au Japon sortait l’un des jeux les plus emblématiques de la Famicom, Dragon Quest. Il faudra attendre 1989 avant de le voir arriver en Occident et encore seulement en Amérique du Nord. Quoi qu’il en soit, les Japonais n’ont pas oublié cette première expérience novatrice bien qu’on soit loin du tout premier JRPG (on vous renvoie à notre podcast dédié pour en cerner les origines).

Les codes sont là et la série ne va pas en dévier au fil des épisodes. Pour marquer les 35 ans de Dragon Quest, Square Enix avait préparé une diffusion en direct, un peu à la hâte il faut bien le dire, avec six annonces majeures pour le futur de la série. Un animateur fort connu au Japon, Joy, accompagné du créateur de Dragon Quest lui-même, Yûji Horii, commentaient chacun des titres.

Dragon Quest Keshi Keshi

Le premier jeu annoncé est à destination des téléphones intelligents et se nomme Dragon Quest Keshi Keshi. Le « Keshi Keshi » fait référence à l’onomatopée de la gomme qui efface le coup de crayon. Ce geste représente apparemment le cœur de ce jeu de réflexion. D’après Horii, on va pouvoir jouer seul ou à plusieurs et le but sera d’effacer les monstres emblématiques de la série avec une équipe de héros tirée de chacun des épisodes. Sortie prévue cette année au Japon et un peu plus tard chez nous.

Dragon Quest X Version 6

Très rapidement, il s’agit de la prochaine mise à jour pour le MMORPG de la franchise. Comme pour couper court à tout espoir d’une éventuelle localisation, ce passage de la diffusion était accompagné d’un message à destination des joueurs occidentaux : « Aucun plan pour une sortie occidentale ». Ne retenez donc pas votre souffle. La sortie est prévue pour cet automne au Japon.

Dragon Quest X Offline

À défaut de pouvoir collaborer avec d’autres joueurs en chair et en os, les développeurs de Square Enix préfèrent nous donner une version hors-ligne du MMORPG. Mais ce n’est pas le seul changement. La palette graphique se transforme et passe des proportions réalistes au SD qui a fait le charme des productions d’antan. Certains y voient un rafraîchissement. J’y vois une sorte de fainéantise pour contenter et faire taire les occidentaux. Mais je vieillis, c’est peut-être pour ça. Sortie prévue en 2022 au Japon et plus tard en occident. Mais on n’avait pas de mention disant le contraire pour une sortie internationale donc c’est plutôt rassurant.

Dragon Quest III HD-2D Remake

La mode des remakes/remasters n’en finit plus. Après la série des SaGa, Dragon Quest s’y colle aussi pour ses 35 ans avec l’épisode le plus populaire (3,9 millions d’exemplaires vendus rien que sur Famicom, c’est pas rien) de la série, le troisième, celui qui vient conclure la trilogie de Roto. Si l’aspect graphique vous semble familier, c’est normal. C’est le même moteur de jeu que pour Octopath Traveler et Project Triangle Strategy. Pour ce jeu, Horii parlait d’une sortie simultanée au Japon et dans le reste du monde. Il a même dit, prenant le risque de se faire taper sur les doigts, que les deux premiers jeux allaient subir le même traitement. S’il pouvait le faire pour tous les épisodes 2D ce serait très cool.

Dragon Quest Treasures

Créé par l’équipe de Dragon Quest Monsters (dont un nouvel épisode est en production de l’aveu même d’Horii), Dragon Quest Treasures est encore très mystérieux. On sait juste que l’on contrôlera Erik et Mia de Dragon Quest XI durant leurs jeunes années de chasseur de trésor. Pas de plateformes ni de fenêtre de lancement.

Dragon Quest XII The Flames of Fate

C’est l’annonce qu’on attendait tous pour les 35 ans de la série. Et on va encore devoir patienter… Nous n’avons eu droit qu’à un logo et un sous-titre. Et une voix mystérieuse dans ce teaser aussi qui se posait une question existentielle : « Quel est le sens de la vie? ». Tout cela sur animation d’un monde qui se désagrège.

D’après le commentaire d’Horii, il s’agit d’un vrai passage de flambeau. Le monde s’annonce bien plus sombre. Mais aussi et surtout, le système de combat va être changé. Rien d’autre pour le moment. Pas de plateforme et encore moins une date de sortie (même si elle sera internationale d’après le créateur mais on a du mal à le croire comme ils n’ont déjà pas réussi pour le XI alors pourquoi feraient-ils mieux pour celui-là?). Comme pour Final Fantasy XVI, très sombre lui aussi avec un passage de flambeau symbolique aussi, il va falloir patienter avant d’en savoir plus.