Je me suis entraîné sur Ring Fit Adventure pendant 1 mois

Je n’ai jamais, jamais aimé l’exercice physique.

Même plus jeune, je préférais de loin les jours de pluie, parce que personne ne m’obligeait à aller jouer dehors.

Ma mère raconte inlassablement la fois où elle m’a forcé à aller jouer dehors… et où j’ai décidé d’amener mon Game Boy sur le perron.

Bref, je ne suis pas un sportif.

Pourtant, depuis un peu plus d’un mois, je fais de l’exercice (quasiment) tous les jours.

Quelles sont mes impressions? Vois-je des résultats? Vais-je tout sacrer ça dans le garde-robe d’ici une semaine?

Voici mes impressions.

Accroché par un anneau

Comme je le disais en introduction, j’ai tenté à plusieurs reprises de me mettre en forme.

Il y a une fois où j’ai commencé à faire de la course à pied, une fois où je me suis inscrit au gym, une autre où j’ai pris une passe pour la piscine olympique…

Et chaque fois, ça a été le même scénario: j’ai commencé avec beaucoup d’enthousiasme, puis les séances se sont espacées jusqu’à temps que j’abandonne.

Avec Ring Fit, ça a été beaucoup, beaucoup plus facile de me tenir à ma routine.

Je me suis longtemps demandé pourquoi. Et je pense avoir trouvé les deux raisons principales.

Un jeu avant tout

La première, c’est que le progrès est beaucoup plus facile à mesurer. Quand on s’entraîne en salle, le progrès peut être difficile à mesurer. Ça peut prendre plusieurs semaines avant de vraiment réaliser qu’on a perdu du poids et/ou pris du muscle.

Mais Ring Fit Adventure est vraiment un jeu vidéo à la base. Vous réalisez constamment de petits progrès; vous avancez d’un tableau, vous battez un boss, vous montez d’un niveau, vous débloquez une nouvelle « attaque ».

Cette ludification a résonné très fort avec mon âme de gamer. C’est encourageant de faire un niveau de plus, une partie de plus, parce qu’après tout, il me manque si peu d’XP avant le prochain niveau!

Un si petit pas à faire

L’autre raison pourquoi je m’accroche plus facilement à ma routine, c’est que les étapes avant de commencer à m’entraîner sont réduites au minimum.

Le début de la fin, quand je m’entraîne, c’est toujours le moment où je suis assis dans mon sofa et où je me dis: « faudrait ben que j’aille au gym ». Mais là, il faudrait que je prépare mon sac, que je prenne ma voiture, que je m’y rende, que je trouve un stationnement… bref, beaucoup d’étapes qui me donnent le temps de changer d’idée et de retourner sur mon sofa.

Avec Ring Fit Adventure, il me suffit de prendre la manette et de commencer à bouger.

Et une fois que j’ai commencé à bouger, c’est facile de continuer.

Les résultats?

Et puis, après 30 sessions d’entraînement à Ring Fit Adventure, suis-je passé de Chris Pratt dans Parks and Recreation à Chris Pratt dans Guardians of the Galaxy?

via GIPHY

via GIPHY

Pas exactement.

Mais les progrès sont mesurables.

Après ma première séance d’entraînement, je me suis effondré sur le divan. J’avais mal partout et je pensais vomir.

Pourtant, je n’avais passé qu’une quinzaine de minutes actives, avec un total de 76,50 calories dépensées.

Pendant les deux premières semaines, je peinais à dépasser le cap des 100 calories dépensées.

Lors de mon dernier entraînement, j’ai été actif pendant 30 minutes (on ne compte ici que le temps où vous êtes en train de forcer, et non les secondes entre les exercices et les répétitions) et j’ai dépensé 163 calories, sans que ça ne me cause problème.

Bref, après un mois, je dépense plus d’énergie avec beaucoup plus de facilité, ce qui est un progrès facilement mesurable.

Et sans avoir un corps de superhéros, je remarque quelques poignées d’amour qui ont perdu de l’ampleur et l’apparition de muscles dont je ne soupçonnais pas l’existence.

Est-ce que ça vaut l’entraînement d’un athlète professionnel?

Bien sûr que non.

Mais Ring Fit Adventure est une bonne façon de dépenser de l’énergie, surtout si vous faites partie de ces gens allergiques à l’exercice physique.

Et qui sait, peut-être qu’après 300 jours j’aurai les abdos de Chris Pratt (mais sûrement pas).