Iron Maiden entame une poursuite contre les créateurs du jeu Ion Maiden

Le groupe de heavy métal Iron Maiden estime que le jeu Ion Maiden empiète sur sa marque de commerce. C’est ce que nous apprenons dans une nouvelle poursuite visant l’éditeur 3D Realms, reconnu notamment pour son travail avec la série mythique Duke Nukem.

Selon le document déposé en justice, 3D Realms a fait preuve de contrefaçon de marque « flagrante » avec le choix du titre Ion Maiden, qui pourrait selon le plaignant « semer la confusion parmi les consommateurs ». Un cas qui nous rappelle les déboires juridiques entre la publication satyrique Le Journal de Mourréal et Québécor qui ont fait manchette la semaine dernière.

« Le nom Ion Maiden utilisé par le défendeur est pratiquement identique à la marque de commerce Iron Maiden, tant au niveau de l’apparence, de la sonorité et de la tenure commerciale en général. Le défendeur utilise également le nom Ion Maiden pour vendre de la marchandise, y compris des t-shirts et des tapis de souris », est-il indiqué dans la poursuite.

Toujours aux yeux de la société de portefeuille derrière le groupe Iron Maiden, 3D Realms a ainsi enfreint les règles sur les marques de commerce en plus de s’adonner à de la concurrence déloyale, entre autres. Pour ces raisons, le montant de la poursuite s’élève à 2 millions de dollars américains. Mais ce n’est pas tout : Iron Maiden demande aussi à 3D Realms de ne plus utiliser le site Web www.ionmaiden.com et de cesser toute vendre de produits portant la marque qui fait l’objet de ce litige.

En poursuivant votre navigation sur Jeux.ca, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre navigation. En savoir plus sur notre utilisation des cookies