Publicité
Publicité

Ikai, un nouveau jeu d’horreur inspiré du folklore japonais

PM Studios et Endglame ont annoncé Ikai, un jeu d’horreur psychologique à la première personne. Inspiré du folklore japonais, il vous place aux commandes d’une prêtresse qui doit chasser le Mal.

Présentement en phase bêta, cette nouvelle propriété intellectuelle est prévue pour le mois d’octobre 2021 sur PC (Steam), PlayStation 4, PlayStation 5 et Switch.

« Ikai incarne le genre classique de l’horreur psychologique avec un personnage principal sans défense, incapable d’attaquer les créatures maléfiques. Cependant, il explore un nouveau sens de l’horreur en obligeant le joueur à affronter directement les menaces, sans fuir ni attaquer », peut-on lire sur le site officiel.

« Chaque mécanisme du jeu vise à susciter ce sentiment d’impuissance et à créer une atmosphère tendue. Les mouvements lents, précis et naturels utilisés comme moyen d’interaction ressemblent à ceux de la vie réelle pour favoriser l’immersion dans le monde inquiétant d’Ikai. »

À propos du scénario d’Ikai

Les rumeurs se sont répandues même parmi les villageois les plus sceptiques, laissant place à la peur et à l’hystérie. Cette fois, il ne s’agit pas seulement de ragots. Les feuilles tachées de sang indiquent que les créatures maléfiques se rapprochent de plus en plus des humains. On pense qu’un nouveau démon est apparu dans le monde souterrain. Sa volonté est de franchir la porte de notre monde dès qu’il aura trouvé ce qu’il cherche. Une telle situation oblige le prêtre à se rendre au village, laissant le sanctuaire sous le contrôle de sa nièce, la prêtresse.

La peur de la foule n’a pas atteint le sanctuaire situé loin dans les montagnes, où la prêtresse, Naoko, travaille comme d’habitude, trop occupée pour s’inquiéter. Balayant et balayant, le temps passe, avec ou sans le prêtre. Sans accorder beaucoup d’importance à ce genre d’histoires de démons et de fantômes qu’elle attribue aux enfants craintifs, Naoko quitte le sanctuaire pour se rendre à la rivière avant la nuit. Les peurs des villageois semblent prendre forme dans la forêt lugubre. Elle continue à marcher, de plus en plus tendue, jusqu’à ce que ses doutes soient dissipés, mais pas ses craintes.

Elle perd bientôt la conscience de son âme et de son corps et tombe sur le sol ; presque morte, presque vivante. La cloche du sanctuaire crie à l’aide, mais ce n’est plus un lieu sacré. Tous les dieux ont disparu, laissant place à des monstres, des fantômes et des esprits.

Concepts clés

  • La peur : vivez l’horreur à la première personne par la main des esprits, monstres et yokais japonais
  • Exploration : promenez-vous dans un sanctuaire shinto féodal et explorez-le pour découvrir l’histoire de Naoko, le personnage principal
  • Dessin : concentrez-vous pour dessiner des sceaux de protection en vous fiant aux sons et aux événements étranges qui se produisent autour de vous
  • Casse-tête : mettez votre esprit à l’épreuve contre les nombreuses énigmes qui tenteront de vous arrêter
  • Furtivité et fuite : restez silencieux, ne dérangez pas le mal… Ou fuyez, fuyez tout simplement, si vous le pouvez…