GameStop termine 2018 avec une perte de 673 millions de dollars

GameStop a terminé son année fiscale de 2018 avec une perte annuelle nette de 673 millions de dollars US ! Le géant américain de la distribution de jeux vidéo, propriétaire de la marque EBGames au Canada et Micromania-Zing en France et propriétaire de plus de 7200 boutiques dans le monde, vient donc de connaître sa pire année financière de son histoire. La compagnie avait terminé l’année 2017 avec un maigre 34,7 millions de dollars US de profit. La dernière fois qu’elle avait annoncé une année déficitaire dans son bilan annuel, c’était en 2012 avec une perte nette de 269,7 millions de dollars US. Voici quelques chiffres intéressants du bilan 2018 (via GamesIndustry.biz):

  • Son chiffre d’affaires a été de 8,2 milliards de dollars US, soit 3% de moins qu’en 2017.
  • La vente de matériel de jeux vidéo a diminué de 1% pour des résultats de 1,77 milliard de dollars US.
  • La vente de jeux neufs a diminué de 5% pour des résultats de 2,45 milliards de dollars US.
  • La vente de jeux usagés a diminué de 13% pour des résultats de 1,87 milliard de dollars US.
  • La vente de produits dérivés a augmenté de 11% pour des résultats de 707,5 millions de dollars US.

En résumé, le département « jeux vidéo » de la compagnie est en baisse, alors que tout ce qui est produits dérivés est en hausse (GameStop est aussi propriétaire de ThinkGeek). La vente de sa filiale Spring Mobile pour 700 millions de dollars US a aussi aidé a diminué les pertes. 2019 s’annonce tout aussi difficile pour GameStop, alors que la compagnie s’attend à une diminution des ventes entre 5 et 10%… Afin d’améliorer son sort lors de la prochaine année, GameStop a annoncé qu’elle va améliorer l’efficacité de sa chaîne d’approvisionnement et tenté de faire des économies dans ses dépenses. La compagnie souhaite sauver 100 millions de dollars US annuellement de cette façon.

Les nouvelles de la dernière année sont loin d’être positive pour la compagnie propriétaire d’EBGames. Sa valeur en bourse continue de chuter après avoir annoncé qu’elle accumule une dette de 816 millions de dollars. Ils ont tenté de vendre la compagnie avant de changer d’avis et Sony qui décide de ne plus vendre ses codes de téléchargement pour les jeux Playstation 4 dans les magasins… Avec la popularité grandissante pour les jeux dématérialisés, l’annonce de Stadia et Xbox qui vont offrir des jeux en streaming, est-ce que GameStop réussira à s’adapter à la réalité du marché d’aujourd’hui ?

À voir aussi

En poursuivant votre navigation sur Jeux.ca, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre navigation. En savoir plus sur notre utilisation des cookies