Gamers At Work présente les développeurs sous un angle plus humain, plus proche qu’à l’habitude. L’occasion d’en apprendre plus sur eux et leur carrière.

Intimiste, Gamers At Work nous place dans la confidence

Paru en 2012, Gamers At Work est un ouvrage signé Morgan Ramsay. Établi dans la région de San Diego, il est l’auteur de nombreux best sellers y compris celui qui nous intéresse. Gamers At Work se présente comme une collection de 17 entrevues avec des personnalités du secteur. Toutes ont eu une influence sur le développement de l’industrie et l’ont façonnée avec leurs équipes.

On retrouve par exemple le pionnier Nolan Bushnell, co-fondateur d’Atari; le touche-à-tout Trip Hawkins, fondateur d’Electronic Arts et créateur de la 3DO; le sémillant Lorne Lanning, co-fondateur de Oddwold Inhabitants; ou encore Warren Spector, le génial designer de Deus Ex. Si certains de ces noms ne vous sont pas familiers, c’est une raison de plus pour piocher dans cet excellent ouvrage. Tel une petite souris, on a vraiment l’impression d’entendre la conversation quand elle a eu lieu. Pour un historien comme moi, ce livre est une mine d’informations.

On y apprend, sans langue de bois ou presque, le destin de Bushnell, ou comment Weaver, qui a inspiré les scénaristes d’Independence Day pour le personnage de Jeff Goldblum, a fondé Bethesda. Pour tous les curieux, c’est passionnant de bout en bout. Bien que disponible seulement en anglais, l’information est suffisamment vulgarisée pour être accessible à tous.

Cet ouvrage plaira également aux développeurs en herbe qui pourront en apprendre plus sur l’entrepreneuriat. Ils pourront également profiter de paroles pleine de sagesse de la part de ces éminences du jeu vidéo.

Sans illustrations

Tout en comprenant la démarche, je trouve toujours dommage lorsque parait un livre sur le jeu vidéo et ne contient aucune illustration. Il y a bien la trombine de chacun des interlocuteurs en début de chapitre, mais dommage de ne pas les illustrer avec des clichés de leurs jeux quitte à ce que ce soit des captures d’écran. Le jeu vidéo est un médium avant tout visuel, pourquoi donc se priver? Sûrement une question de droits, cet élément étant particulièrement flou.

Mais c’est bien le seul reproche que je peux faire, tant c’est une véritable bible. Ramsay a enchainé ensuite avec Online Gamers At Work, un ouvrage consacré cette fois aux développeurs de jeux en ligne. Je ne l’ai pas encore lu, mais ça ne saurait tarder.

Si vous préférez un ouvrage en français sur Nintendo, notre critique sur l’Histoire de la Game Boy est disponible.

Verdict

Les plus

  • La parole sans concession des pionniers de l'industrie
  • Des détails passionnants
  • 17 entrevues de pionniers consoles et PC

Les moins

  • Certaines entrevues ressemblent à des pubs déguisées

Commentaires