Épisode le plus proche de nous géographiquement, Assassin’s Creed III Remastered est un épisode à ne pas manquer sur les machines modernes.

Assassin’s Creed III Remastered, programme chargé

Bien qu’issu de la période où les jeux de la franchise sortait tous les ans, Assassin’s Creed III devait en quelque sorte la racheter. Après une trilogie pas forcément nécessaire pour raconter les aventures d’Ezio, Ubisoft avait encore de quoi explorer et améliorer son produit. C’est ce à quoi on avait eu droit en 2012 lorsqu’Assassin’s Creed III parait sur tous les supports du moment, même la Wii U!

Pour rappel, l’intrigue prend place en pleine Révolution Américaine et l’on joue un natif, Ratonhnhaké:ton, métisse Mohawk et Anglais aussi connu sous le nom de Connor. On continue bien sûr d’explorer le monde présent en compagnie de Desmond, mais ces phases de jeu sont de moins en moins présentes. On se concentre sur le XVIIIème siècle et c’est tant mieux.

Assassins Creed® III Remastered

Une remasterisation de haut vol qui ne corrige pourtant pas tout

Si vous aviez acheté le jeu à l’époque, vous ne trouverez pas grand chose de nouveau en termes de scénario. Mais, les développeurs d’Ubisoft sont malins et ont modernisé quelque peu le gameplay. L’artisanat, absent de la version d’origine, est présente. Il est possible d’attirer l’attention des gardes en sifflant. On peut désormais assassiner deux gardes en même temps depuis une position cachée. La carte montre la direction dans laquelle sont tournés les ennemis, très utile. Mais surtout, Ubisoft est toujours à cheval sur l’accessibilité et on trouve dans ce remaster un mode daltonien pour aider les personnes atteintes à repérer les ennemis sur la carte. Merci Ubisoft!

De plus, Assassin’s Creed III Remastered a le mérite d’inclure l’épisode Liberation et ce n’est pas pour nous déplaire. Tout comme on peut compter sur la présence de tous les DLC, y compris la Tyrannie du Roi Washington. Les deux titres bénéficient d’un sérieux lifting sans pour autant tenir la dragée haute aux ténors du moment malgré la présence d’un mode 4K pour PS4 Pro et Xbox One X.

Mais ça n’empêche pas qu’on passe un excellent moment en compagnie d’abord de Kenway puis de Connor. Son aventure est l’une des meilleures de la franchise et c’est avec plaisir que l’on s’est replongé dedans. C’est pour cela que si vous êtes passés à côté lors de sa sortie originale, c’est le moment de sauter le pas. Bien entendu, s’il corrige quelques défauts présent dans la mouture de 2012, les combats sont toujours aussi rigides. Mais on commence à se dire que c’est une marque de fabrique de la série.

Alors, on repart?

Il reste qu’on prend plaisir à explorer Boston, New York, la Frontière sur terre ou sur mer. On est transporté à cette époque de façon magistrale, tout en en apprenant sur les régions et les personnes réelles qui ont marqué cette époque grâce à l’encyclopédie.

Verdict

Les plus

  • Le contenu riche
  • L’histoire prenante
  • Le lissage graphique
  • Les tweaks de gameplay

Les moins

  • Toujours aussi rigide

Note finale 8 / 10

Commentaires