Du 26 au 29 janvier, Jeux.ca a eu la chance de pouvoir jouer à la Beta de For Honor. La nouvelle propriété intellectuelle de l’entreprise Ubisoft tâte un tout nouveau terrain.

Introduction

For Honor est un jeu de type Hack and Slash dans un univers médiéval. Le joueur choisit entre une sélection de neuf héros, chacun faisant partie des trois factions offertes : Chevaliers, Vikings et Samouraïs.

Les plaisirs de bons combats médiévaux

Contrôles

Aucun commentaire négatif à faire sur les contrôles de jeu. La fluidité des mouvements est parfaite et la détection de contact est sans reproches. Chaque héros possède un arsenal de combos et attaques spéciales différents. La partie la plus difficile à maîtriser, comme dans tout jeu de combat médiéval, est le blocage.

Le joueur doit alterner à tout moment entre les modes de mouvements avec et sans verrouillage. Le mode sans permet au joueur de se déplacer librement, de courir et d’observer son entourage. Toutefois, lorsqu’un adversaire approche, il est avantageux de passer en mode de verrouillage, le mode défensif du jeu. Le héros se verrouille automatiquement sur l’adversaire le plus près et peut alterner entre les adversaires en une touche ou action. Dans le mode de verrouillage, le joueur alterne entre trois positions différentes qui définissent la direction des attaques et des parades. Le principe est d’alterner suffisamment rapidement pour pouvoir bloquer les coups ennemis et contre-attaquer d’un autre angle.

Pour éliminer un bloqueur habile, les coups brise-garde permettent de pénétrer la défense et exposer l’adversaire. Ces attaques peuvent également être enchaînées pour pousser un héros ennemi dans un piège ou en bas d’un point élevé.

Finalement, achever un ennemi avec une attaque puissante permet de réaliser une exécution. En plus de finir le combat sur une touche grandiose, un héros exécuté ne peut pas être réanimé dans les modes multijoueurs et prend trois secondes de plus pour revenir à la vie en mode Domination (normalement douze secondes).

Le système peut sembler complexe, mais c’est en fait une représentation plutôt réussie des combats médiévaux. Les combos sont des répliques fidèles aux techniques utilisées en combat. De plus, en mode verrouillage, le joueur peut voir la direction de la posture adoptée par son adversaire, ce qui peut sembler être injuste, car toutes les attaques pourraient ainsi être bloquées. Cependant, les coups brise-garde et la variété de combos possibles viennent imposer un rythme au combat qui est beaucoup plus important que de simplement suivre les mouvements de l’adversaire.

Personnaliser permet d'adapter le jeu à son propre style

Personnaliser

Avant tout, le joueur peut personnaliser son emblème de combat. De nouvelles options d’arrière-plan et de motif s’ajoutent lorsque qu’un héros monte de niveau. Les héros sont tous aussi améliorables à l’aide de nouvelles pièces d’équipement. En plus de changement cosmétiques, ces pièces modifient les propriétés du personnage pour mieux s’adapter au style de combat du joueur. Un morceau ne fait pas l’affaire ? Aucun problème. Les pièces peuvent être recyclées contre du salvage qui peut servir à en améliorer d’autres. Les pièces peuvent aussi être débloquées en achetant des packs avec l’argent en jeu. À l’occasion, le joueur trouvera une pièce dans les décombres suivant une bataille.

For Honor en action

Le Multijoueur

Le multijoueur se sépare en trois mode de jeu : Domination, Duel, et Rixe.

Domination

Domination est le mode de jeu à grosses équipes. Placés en équipes de quatre contre quatre, les joueurs doivent capturer des points de contrôle et tenter de les maintenir tout en repoussant les héros adverses et des vagues de plus petits combattants. Pendant la bêta, Domination a été le seul mode de jeu avec ces petites armées. Les petites unitées peuvent facilement être balayées en un coup par les joueurs. Toutefois, il ne faut pas foncer tête baissée dans la mêlée, car elles peuvent facilement répliquer. Chaque points de contrôle ajoute 100 points aux compteurs des équipes, tuer un soldat donne 1 point et un héros en donne 15. Lorsqu’une équipe atteint 1000 points, les héros adverses ne peuvent plus revivre et la partie se termine lorsque tous les héros d’une équipe sont éliminés. Ils peuvent toutefois reprendre le contrôle de points afin de rester dans la partie.

Ce mode de jeu possède une bonne profondeur tactique, car il nécessite de jongler entre le contrôle des points et l’élimination de l’équipe adverse. Rester groupé est important, car se battre seul contre deux héros relève de l’exploit. Savoir quand battre en retraite s’avère tout aussi important lorsque la situation le demande et faire preuve d’ingéniosité peut grandement récompenser un joueur.

Duel

Duel est le mode un contre un du jeu. Ce mode permet aux joueurs de se mesurer directement les uns contre les autres sans distractions extérieures. Les combats se déroulent sur plusieurs points clés de chaque carte afin de véritablement employer toutes les tactiques pour émerger victorieux.

Rixe

J’ai eu beaucoup de difficulté à trouver quelque chose de différent en Rixe. Placés en équipes de deux contre deux, les joueurs se battent sans armées ni objectifs. Le problème est que le mode vient à manquer de profondeur. La plupart du temps, deux duels séparés se forment et le premier vainqueur rejoint son allié pour défaire un ennemi qui n’a aucune chance en deux contre un.

La Guerre des Factions

Chaque joueur choisit une faction d’entrée de jeu avant de pouvoir commencer à jouer. Ce choix n’a aucune incidence sur les héros qu’un joueur peut choisir, mais vient cependant influencer une compétition externe aux véritables combats. La carte du monde est partagée entre les trois factions et est périodiquement mise à jour. À chacune d’elle, les fronts sont séparés entre les modes de jeu. Chaque fin de partie donne aux joueurs des attributs de guerre selon la performance et l’issue de la partie. Ces attributs peuvent être ensuite déployés au front afin de capturer de nouveaux territoires pour la faction. À chaque mise à jour de la carte, l’équipe qui aura attribué le plus de troupes à un point en devient propriétaire. La guerre des factions aura plusieurs saisons. À l’issue de chacune, la faction possédant le plus de territoires recevra une récompense.

Conclusion

Toutes choses considérées, For Honor est bien parti pour créer des remous dans l’univers des jeux de combat médiéval. L’attention au détail y est phénoménale et le système de combat est incomparable.

Verdict

Les plus

  • Animations fidèles aux techniques de combat médiévaux
  • Duels épiques
  • Système de combat unique
  • Système de personnalisation étendu

Les moins

  • Le mode Rixe manque de profondeur