Publicité
Publicité

Critique – TV OLED LG 4K C1 intelligente

Source: LG

La nouvelle TV OLED 4K C1 intelligente de LG

Sortie au mois d’avril 2021, la nouvelle TV OLED 4K C1 intelligente de LG est pleine de promesses, notamment d’être la meilleure télévision pour les joueurs et les joueuses avec des fonctionnalités avancées directement intégrées.

La C1, disponible en 48”, 55” (modèle acheté et testé), 65”, 77” et 83”, succède à la CX parue l’an passée et très franchement les différences sont minimes.

On retrouve le même écran ou presque, le même design, les mêmes options. Heureusement, le design de la télécommande a été revu et on peut enfin la poser à plat sans qu’elle ne bouge! Par ailleurs, la C1 dispose du tout dernier processeur d’image Alpha 9 Gen qui propulse la qualité de l’image au-delà de ce que peuvent faire les OLED.

En outre, elle bénéficie d’une refonte de WebOS, son système d’exploitation. Mais sa véritable force se situe, coup de chance pour nous, dans sa partie gaming avec des options dédiées.

Un design et une installation simples

Très sobre, le design de la C1 s’intègre parfaitement à tous les décors. Que vous utilisiez le pied intégré ou que vous la fixiez au mur, vous serez surpris par sa finesse… pour la moitié haute de l’écran seulement. En effet, le bas ressort un peu, car c’est là que les composantes se trouvent et que la magie opère.

Pour l’installation, ça reste simple mais il faut être deux, la TV faisant son poids et se prêtant, on l’imagine, aux chocs. De plus, il faudra s’équiper d’un tournevis. Oui, même si on l’installe avec son stand. C’est un tout petit peu de travail, mais on se dit qu’une TV de cet acabit, ça se mérite. Et puis pour la sécurité, c’est mieux.

Vient ensuite la configuration de toutes les applications. On est d’ailleurs ravi de voir la refonte de WebOS, même si ce système d’exploitation n’égale pas l’aisance de Roku ou la compatibilité d’AndroidTV. Quoi qu’il en soit, on constate que la connexion à nos divers comptes a été simplifiée… sauf pour Netflix. Le service de streaming nous oblige encore et toujours à entrer notre adresse courriel et notre mot de passe avec une télécommande, là où les concurrents proposent de scanner un code QR et/ou d’entrer un code à six chiffres.

En parlant de la télécommande, si elle fait le travail, elle peut être ennuyante. Pourquoi? À cause du pointeur activé par défaut chaque fois qu’on se rend dans les paramètres ou qu’on change de source HDMI. En effet, cette Magic Remote est équipée d’un gyroscope comme une télécommande Wii. Sauf que la Wii, c’était il y a 15 ans. Aujourd’hui, c’est plus une plaie, surtout un gadget, qu’autre chose. Heureusement, on peut le désactiver de manière permanente en maintenant les boutons Accueil (Home) et Retour (Back) simultanément pendant quelques secondes.

Une image époustouflante grâce à l’OLED

N’y allons pas par quatre chemins, l’image de la TV OLED C1 de LG est exceptionnelle. On nous promet des noirs parfaits et c’est ce que l’on a. Que l’on regarde des films ou des séries ou que l’on passe des heures à jouer, on sera estomaqué par la qualité de l’image proposée ici. On est dans la droite lignée de ce que proposait déjà la CX. Mais c’est toujours plaisant de constater que le constructeur ne s’est pas reposé sur ses lauriers.

Mais… il y a toujours un « mais » : si les noirs sont effectivement parfaits, il est vrai que les niveaux de gris ne sont pas les meilleurs. Rien de dérangeant cependant, hormis dans les jeux vidéo qui se passent dans des grottes sombres ou des environnements peu éclairés. Je l’ai constaté notamment dans The Elder Scrolls V: Skyrim, jeu qui propose de nombreuses cavernes à nettoyer de leurs monstres et autres créatures belliqueuses.

Je me suis retrouvé à changer le préréglage pour avoir la luminosité au maximum (Vivid). Ce n’est pas recommandé pour le jeu mais ça dépanne. Je précise que j’ai dû également faire cela, car je joue surtout l’été avec ses journées très longues, dans une pièce avec des grandes fenêtres, donc beaucoup de lumière naturelle qui se reflète sur l’écran. Cette situation dépend donc de votre environnement et de l’endroit où vous placez votre TV.

oled

Des options poussées et uniques pour le gaming

Comme nous le disions en introduction, la C1 dispose du Gaming Optimizer ou l’optimisateur de jeu. Il s’agit d’un préréglage qui permet, comme son nom l’indique, d’optimiser les options de la TV pour les jeux vidéo. On peut bien évidemment modifier les réglages soi-même si quelque chose nous gêne. Dans les faits j’ai pu constater que les préréglages étaient suffisamment bons sans que j’aille besoin de changer quoi que ce soit. On note également la présence de préréglages pour des genres de jeux spécifiques et plus précisément les FPS (jeux de tir à la première personne), RPG (jeux de rôle) et RTS (jeux de stratégie en temps réel).

Il faut également savoir que la TV OLED C1 de LG est l’une des seules à proposer non seulement quatre ports HDMI 2.1, donc prévue pour du contenu en HDR comme le proposent la PS4, la PS5, la Xbox One et la Xbox Series S/X, mais aussi une compatibilité de série avec le Freesync d’AMD et le GSync de nVidia. Ces deux fonctionnalités sont en fait des certifications dont la promesse est de relier l’écran à la carte graphique de l’appareil utilisé dans le but de synchroniser le taux de rafraichissement. En clair, il s’agit d’avoir une meilleure fluidité et d’éviter d’avoir des passages asynchrones car l’un des deux appareils n’arrive pas à suivre. En action cela se traduit par un taux de rafraîchissement constant et aucune chute de framerate, le fameux taux d’images par seconde.

La TV OLED C1 de LG est donc parfaite tant pour les consoles de dernière génération que sont la PlayStation 5 et la Xbox Series S/X, mais aussi celle d’avant. La compatibilité HDR est reconnue d’office sur la PS4 et Xbox One et on profite de couleurs éclatantes, ce qui n’est pas sans améliorer l’expérience et le confort de jeu. On ne saurait donc faire autrement que vous recommander cette TV pour le jeu vidéo. Mais il faudra vous équiper pour le son, car les hauts-parleurs de la télévision ne sont pas au point.

oled

Le son, l’autre composante essentielle

Lorsqu’on magasine une TV, on focalise sur l’image et on oublie un peu trop souvent que le son est une composante essentielle. Un mauvais son, dans mon cas, peut ruiner une expérience, film, série ou jeu. Malheureusement, à mon humble avis, la C1 ne brille pas dans cette catégorie malgré la ribambelle de réglages possibles. Je parle ici des hauts-parleurs de la TV uniquement. Malgré des critiques dithyrambiques même sur ce point dans différentes publications, je trouve que les hauts-parleurs de la C1 offrent, au mieux, un son étouffé comme si on avait les oreilles bouchées lors du décollage d’un avion. J’ai fait le test sur Final Fantasy VII Remake et il ne m’a pas fallu longtemps pour retourner sur mon système 2.1 de Logitech très simple mais ô combien de meilleure qualité.

C’est dommage, car les ondes sonores rebondissent sur le pied de la TV, qui a donc une autre fonction et n’est pas seulement un objet de design, pour mieux atteindre le téléspectateur. De plus, l’intelligence artificielle est supposée améliorer l’ensemble, comme pour l’image, mais c’est trop peu pour moi. Le constat est le même pour les films à mon sens. Mais je n’oublie pas que c’est un élément très subjectif et que peut-être dans votre cas, ce sera différent. Étant très sensible à cela, je préfère vous avertir.

La meilleure TV pour le gaming dans cette gamme de prix

En conclusion, après trois semaines d’utilisation intensive de cette télévision, je ne peux que vous la recommander, surtout si vous êtes, comme moi, un joueur ou une joueuse avide. Bien sûr, on peut trouver mieux dans des gammes de prix plus élevées, mais les bénéfices seront minimes. La C1 débute à 1899 $ pour le modèle de 48”. Parfaitement compatible avec les consoles de dernière génération tout en améliorant la qualité visuelle des anciennes, la TV C1 OLED intelligente de LG vous donnera entière satisfaction.