Critique – The Ninja Saviors: Return of the Ninja Warriors

Retournez à l’ère des 16-bits avec The Ninja Saviors

Les jeux récents ont beau tenter de repousser les limites du réalisme toujours plus loin, il reste que la plupart du temps, on repense avec nostalgie aux pixels parfois grossiers de notre enfance. C’est exactement cette corde que The Ninja Saviors fait vibrer puisqu’il s’agit d’un remaster de The Ninja Warriors paru sur Super NES en 1994.

À la manière des bons vieux titres de Capcom, SEGA et consorts, The Ninja Saviors nous propose de bastonner du gangster à tour de bras dans des niveaux très longs avant de se frotter à des boss tous aussi gigantesques qu’ils sont redoutables. C’est fidèle à l’original, les graphismes affinés en plus.

Comme dans un Streets of Rage ou un Final Fight, on choisit son personnage en début de partie parmi les trois disponibles. Il s’agit par ailleurs d’androïdes ninjas. On trouve le sobrement intitulé Ninja, puissant mais lent et armé d’un nunchaku; le rapide mais faible Kamaitachi armé de faucilles; ou enfin la plus équilibrée Kunoichi armée de couteaux à la courte portée et d’une épée.

Tout comme à l’époque, The Ninja Saviors est difficile, parfois injuste et d’aucuns diraient impardonnable. Mais il s’agit avant tout d’un jeu des années 90 donc beaucoup d’essais-erreurs. Il n’est pas nécessaire de connaître le jeu par cœur mais il faut bien observer les patterns des ennemis, surtout des boss.

Pas de doutes, Taito nous ramène bien au milieu des années 90 avec ce titre ou en tout cas l’image qu’on s’en fait car souvent la réalité est plus amère.

Verdict

Les plus

  • L’ambiance old school
  • Le gameplay précis
  • La réalisation

Les moins

  • Difficile pour les néophytes

Note finale 7 / 10

En poursuivant votre navigation sur Jeux.ca, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre navigation. En savoir plus sur notre utilisation des cookies