Critique – Rainbow Six Siege – Operation Void Edge

Les changements d’envergure d’Operation Void Edge

Après une bonne quinzaine de jours avec Operation Void Edge entre les mains, nous sommes enfin en mesure de vous en parler plus longuement. Nous avons décidé d’en faire une critique car ce contenu ne vient pas seulement avec ses deux nouveaux opérateurs. Il apporte toute une foule de changements sur lesquels nous allons nous pencher dès maintenant.

Commençons par les menus. Ils sont retravaillés et bien plus clairs qu’auparavant. Qu’il s’agisse du menu principal ou des sous-menus des situation ou autres modes de jeu, tout est bien plus fluide désormais.

Il faudra aussi compter avec une nouvelle restriction. Désormais, pour prétendre disputer des matchs Ranked, il faut être minimum de niveau 30. Les développeurs espèrent ainsi harmoniser les parties avec des joueurs connaissant un minimum les bases du titre.

Du côté des cartes, Oregon a un nouveau visage. Si l’aspect général reste similaire, les différentes connexions entre les étages sont différentes. C’est comme une nouvelle map tant les changements sont nombreux.

Du côté des Matchs Rapides, les cartes House, Hereford Base et Outback font leur entrée. Tandis que les map Yacht, Kanal et Skyscraper quittent cette section.

Des opérateurs inégaux

Comme nous vous le disions dans les textes publiés précédemment, les deux nouveaux opérateurs sont Iana et Oryx. Iana, l’attaquante néerlandaise peut projeter un double d’elle-même grâce à ses drones et tromper ainsi l’ennemi. Mais cette réplique ne peut ni tirer ni infliger le moindre dégât. Oryx quant à lui est un défenseur jordanien qui est aussi rapide qu’il est musclé. Il peut utiliser un Dash et faire trébucher les ennemis. Il peut également sauter et se hisser par les trappes au sol.

Si Iana est accessible même pour les débutants avec son double qui peut surprendre les ennemis, il en va tout autrement pour Oryx. En effet, son dash l’empêche d’utiliser son arme quelques dixièmes de seconde après l’avoir utilisé. Quand on sait que ce timing peut être vital, ça n’encourage pas vraiment à l’utiliser. Idem pour les trappes qui ne sont pas toujours accessibles. Pour pouvoir utiliser cette autre capacité du défenseur, il faut soit détruire la trappe soi-même (et prendre le risque d’alerter l’ennemi), soit attendre qu’un ennemi le fasse et on risque de se retrouver nez-à-nez avec lui.

Quoi qu’il en soit, ces deux nouveaux personnages devraient permettre de remixer un peu les choses et de continuer d’offrir de la variété aux joueurs. Mine de rien, Rainbow Six Siege en est à 54 opérateurs (55 si l’on compte la Recrue).

Vous l’aurez compris, si la base de Rainbow Six Siege ne change pas, et heureusement, les développeurs ont commencé à implémenter les promesses faites il y a quelque temps. Et c’est très bien comme ça!

Verdict

Les plus

  • Une attaquante très utile
  • Les menus retravaillés
  • Oregon Rework

Les moins

  • Un défenseur difficile à manier

Note finale 8 / 10